Belleville au coeur – Christian Page Page Christian - Éditions : Slatkine & Cie - 2018

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

La rue de l’intérieur. Comme avant lui George Orwell (Dans la dèche à Paris et à Londres) ou Louis Calaferte (Partage des vivants), Christian Page entre en littérature par la rue. Son premier livre, qui en appellera d’autres, est un témoignage bouleversant sur la vie quotidienne d’un sans domicile fixe, place Sainte-Marthe, au coeur de Belleville, à Paris. Figure locale à la réputation internationale, déplaçant CNN et les télévisions du monde, Christian Page est poète. Il raconte la langueur des jours et le regard des autres, la violence, la pitié, les ivresse du bonheur, les trucs, les clans, l’amour et le temps qui s’accélère. Une vie qui bascule, c’est toujours la même histoire, trois accidents cumulés : travail, couple, logement. Après, il faut tenir, durer, rester digne et chaque jour recommencer. Christian a passé trois hiver dans la rue. Il a choisi de faire paraître son livre pour la trêve hivernale, ce moment de l’année où la rue nous rappelle que, chaque jour, en France, un SDF meurt. Belleville au coeur est dédié à ces milliers d’anonymes, ces femmes, ces hommes qu’on a croisés sans doute, mais sans jamais les voir.

Mon avis :

J’ai reçu Belleville au cœur de Christian Page par les éditions Slatkine & Cie et je les en remercie. Encore un joli moment de lecture passé grâce à eux.

J’avais suivi les aventures de Chris, ce SDF qui utilise twitter pour raconter ses journées dans la rue, lors de ses différents passages télévisés. Je m’étais attachée à lui à force de le voir dans C à vous sur France 5.  Je n’avais pas du tout connaissance qu’il avait écrit son témoignage avec l’aide d’un journaliste et encore moins qu’il avait été publié ! Ce fut une belle surprise lorsque je découvris son livre dans ma boîte aux lettres.

 

“Ca a débuté comme ça. Il était six heures pétantes, il y a bientôt quatre ans, je m’en souviens comme si c’était hier. J’allais partir bosser. J’étais casé, j’aimais ma vie, ma femme, mon fils, et même mon boulot. Un appart nickel, quatre-vingt huit mètres carrés, avec box et cave. Je me disais : là je suis au top.”

 

Après avoir été abandonné par sa femme, Christian a rapidement sombré dans l’alcool, perdu son emploi et peu de temps après son logement. Il vit dans les rues parisiennes depuis plusieurs années maintenant et s’est fait connaitre grâce à ses tweets. Il n’hésite pas à dénoncer et faire appel au gouvernement pour que les choses bougent. Dans Belleville au cœur, il nous livre un témoignage bouleversant mais nécessaire pour faire avancer la société.

J’ai beaucoup aimé le récit de Christian Page. J’ai retrouvé l’humour qu’il a sur les plateaux télé, son sourire, sa sincérité, son franc-parler et ses coups de gueule. Certains passages sont tristes et durs mais cela nous remet les pieds sur terre. L’histoire de Christian peut arriver à chacun de nous, personne n’est à l’abri. Dans ce livre, il dénonce et nous décrit la dure réalité de la vie dans la rue mais nous offre aussi un peu d’espoir en terminant son livre par une bonne nouvelle : il a retrouvé un logement depuis quelques mois maintenant.

Je vous invite vivement à lire ce témoignage poignant et à le faire partager autour de vous !

Your email address will not be published.