Chroniques

Note : 10/10

 

Quatrième de couverture :

Règle n°1:  s’il s’agit de votre première lecture, vous devez lire l’ouvrage  d’une seule traite (temps estimé : 30 mn).
Règle n°2:  pas de téléphone, pas de télé, pas d’internet.
Règle n°3:  s’il s’agit d’une lecture publique, ne parlez pas pendant tout le temps de la lecture.
Règle n°4:  si vous êtes fumeur, ne fumez pas pendant tout le temps de la lecture.

Cet ouvrage fait le pari que vous avez en vous suffisamment de ressources et de volonté pour arrêter de fumer. Perplexe ?On en reparle dans 30 minutes.

 

Lire la suite

Note : 10/10

 

Quatrième de couverture :

Paul est encore adolescent quand il s’éprend de Giovanni, le menuisier de ses parents, pendant des vacances estivales sur une petite île italienne. Premier amour. Plus tard, à New York, c’est avec la belle Maud qu’il pense construire une vie de couple. Il l’aime et la jalouse fiévreusement. Trop peut-être. Manfred, lui, est d’abord une silhouette aperçue sur un court de tennis à Central Park, avant d’obséder Paul, corps et âme. Il finira par vivre avec lui. Puis Chloé revient dans sa vie et tous deux retournent sur le campus en Nouvelle-Angleterre où ils se sont rencontrés étudiants, pour faire le bilan de leurs vies. Trop tard ? Et lorsque Heidi, une jeune musicologue, lui envoie un article pour sa revue, Paul tombe sous le charme. Ce jeu de séduction intellectuelle permettra-t-il à Paul d’être à nouveau amoureux ?
À travers le récit d’une vie où les êtres aimés se suivent, se rencontrent ou s’entrechoquent parfois – comme autant de variations sur un thème – André Aciman nous interroge sur l’énigme de nos désirs, de nos amours, de nos vies. Son écriture est sensuelle, mais aussi porteuse d’une mélancolie profonde. Car si son narrateur, Paul, observe et évoque les corps avec minutie, il se fait aussi le chroniqueur du temps qui passe, et du désir qui naît, s’étiole puis s’éteint. Lorsqu’il réfléchit aux rêves avortés de nos existences, difficile ne pas céder à l’émotion.

 

Lire la suite

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Joseph fabrique le berceau de sa première petite-fille, lorsqu’un coup de téléphone l’interrompt. Un crash d’avion : son fils dedans, son gendre aussi. Et la petite alors ? Sauve, bien vivante ! Prête à naître, car grandissant dans le ventre d’une mère porteuse canadienne choisie par le couple homosexuel. Joseph n’a jamais foutu les pieds hors de sa Normandie natale , il a passé sa vie dans une ferme, vendu ses vaches, enterré sa femme : il n’a plus que cette enfant en tête. Alors, il part. A la rencontre de la minuscule promesse qui prolonge l’existence de son fils. A la rencontre de la jeune étrangère, farouche et indomptable, qui la couve. Rien n’est simple dans cette histoire, mais il se lance à plein régime, dans une réinvention audacieuse et poignante de la famille contemporaine.

Lire la suite

Note : 7/10

 

Quatrième de couverture :

Un drame personnel fait commettre l’impensable à Pauline. Puis, c’est une lente descente aux enfers pendant près de quatre années. En 2016, Pauline recouvre sa liberté. Que va-t-elle en faire ? Comment rebondir quand on a tout perdu, ou presque ?
De la région lyonnaise à Alcossebre en Espagne, du Sud de la France à Londres, Pauline va renaître au gré de rencontres inattendues. Sa sœur Catherine, un routier, David l’artiste, vont venir ponctuer un parcours qu’elle-même n’aurait certainement pas imaginé.
Et si Pauline était une femme comme vous et moi…? brosse le portrait d’une héroïne moderne aux multiples blessures. Une tranche de vie chaotique dans une histoire qui mêle humour, émotion, psychologie féminine et réflexions –parfois cyniques et sans complaisance- sur les rapports entre les deux sexes.

Lire la suite

Note : 7,5/10

 

Quatrième de couverture :

Vendredi 13. Louise, 32 ans, blogueuse voyage, monte à bord d’un avion pour un vol qui ponctue son dernier séjour professionnel. Finie la vie de testeuse d’hôtel, terminées les vacances au bout du Monde, elle a décidé de raccrocher.En rentrant à Bordeaux, elle emménagera avec Guillaume, un dentiste gentil et prêt à s’engager, à défaut d’être fougueux. Ce dernier ne fait pas l’unanimité auprès de ses deux tarées de copines, mais elle est persuadée de faire le bon choix. Pourtant, le vol va réserver à Louise quelques surprises… et de fortes turbulences ! Entre flash backs, humour, émois et pensées (presque) philosophiques, suivez la maladroite et attachante Louise dans ses aventures, et dans sa quête du bonheur ! C’est le premier roman de Cynthia Kafka qui signe ici, après avoir écrit des guides parentaux et pratiques, une histoire sentimentale qui vous fera voyager !

Lire la suite

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Emma anime la matinale de Double MR. Passionnée et impliquée, elle donne tout son temps à cette petite radio généraliste. Sur le papier, elle est simple reporter, alors qu’elle assume en réalité les responsabilités d’un chef d’édition : la matinale avec Benjamin, mais aussi la couverture des événements extérieurs, la formation des stagiaires et la rédaction des chroniques. Après six ans de bons et plus que loyaux services, en l’absence de promotion, elle s’interroge sur le sens de son dévouement. Une interview avec le charismatique Julien Vascos, auteur à succès de romans initiatiques, va tout changer. Quand Emma le rencontre, l’écrivain lui propose de participer à une expérience innovante : un coaching de vie virtuel et personnalisé…

Lire la suite

Note : 6.5/10

 

Quatrième de couverture :

Ayant grandi dans un pays communiste, l’auteur, fascinée par l’endoctrinement idéologique qui a marqué la génération de ses parents, cherche à en comprendre les mécanismes: comment s’opère-t-il? Existe-t-il des antidotes? De la Sibérie orientale à la Côte d’Azur, en passant par la Crimée et la Scandinavie, Elena Balzamo raconte son propre parcours et celui de quelques personnes croisées au gré de ses lectures, recherches ou souvenirs. Un itinéraire zigzaguant doublé d’un voyage dans le temps, qui tantôt la ramène à l’époque de ses études à Moscou, tantôt la projette dans le passé de ses personnages. Avec, comme fil conducteur, la littérature, meilleur moyen de s’orienter dans son territoire intérieur, un vaste triangle isocèle qui s’étend de l’Atlantique à l’Oural.

Lire la suite

Note : 8.5/10

 

Quatrième de couverture :

« Surprisiers : ceux dont l’imagination est si puissante qu’elle peut changer le monde – du moins le leur, ce qui constitue un excellent début. » Après le bouleversant Journal d’un vampire en pyjama, Mathias Malzieu retrouve la veine du merveilleux de La Mécanique du coeur avec cette Sirène à Paris, l’histoire d’amour impossible entre un homme et une sirène dans le Paris contemporain. Nous sommes en juin 2016, la Seine est en crue. De nombreuses disparitions sont signalées sur les quais. Attiré par un chant aussi étrange que beau, Gaspard Snow découvre le corps d’une sirène blessée, inanimée sous un pont de Paris. Il décide de la ramener chez lui pour la soigner, mais tout ne passe se pas comme prévu. La sirène explique à Gaspard que les hommes qui entendent sa voix tombent si intensément amoureux d’elle qu’ils en meurent tous en moins de trois jours. Quant à elle, il lui sera impossible de survivre longtemps loin de son élément naturel…À travers ce conte moderne, Mathias Malzieu questionne l’engagement poétique et le pouvoir de l’imagination dans une époque troublée. Ce livre est une déclaration d’amour à l’amour, au panache, à l’épique, à la camaraderie et à la surprise. 

Lire la suite