Dystopies / Fantastiques

Note : 5/10

 

Quatrième de couverture :

Anicha vit dans une oasis reculée du Maroc. Elle passe le plus clair de son temps à dévorer des livres. Seulement, en se coupant ainsi des autres et du monde, elle oublie les joies simples de l’existence. Jusqu’au jour où elle rencontre un scarabée bleu, posé sur une pivoine. L’insecte devine en elle un potentiel hors du commun. Il va alors l’entraîner dans une quête initiatique à travers Marrakech, puis Tanger, avant d’arriver en Egypte.
Après bien des épreuves, Anicha va y découvrir son destin ! Ce roman onirique et resplendissant est un voyage à la rencontre de notre enfant intérieur, cette partie en chacun de nous si vulnérable, belle et forte à la fois.

Lire la suite

Note : 4/10

 

Quatrième de couverture :

Sabine rejoint en Suisse, dans un hôtel, son mari qui doit recevoir un trophée pour une invention. Après beaucoup de déconvenues, sa vie, elle en est sûre, va prendre ici un nouvel élan. Mais ce ne sera pas celui qu’elle avait prévu. Car la réalité, soudain, se dérègle. Des femmes qui ressemblent beaucoup à Sabine se mettent à lui tourner autour. Sa mère, qui n’a rien à faire là, surgit tout à coup. Les autres invités se montrent de plus en plus étranges, comme s’ils appartenaient à un autre univers. Quand les portes de l’hôtel se bloquent et que tous se retrouvent prisonniers, les dimensions et le temps s’affolent, font s’entrechoquer les mondes parallèles, les doubles, les époques. Que découvrira Sabine au bout de cette sidérante glissade dans l’inconnu, où même un singe venu du futur aura des révélations à lui faire ? La vérité, peut-être.

Lire la suite

 

Quatrième de couverture :

De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noir vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d’en face. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston… Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C’était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n’avaient pas d’importance. Seule comptait la Police des Pensées.

Lire la suite