Du côté du bonheur – Anna McPartlin McPartlin Anna - Éditions : Cherche Midi - 2018

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami. Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.
Après les succès des Derniers Jours de Rabbit Hayes et de Mon midi, mon minuit, Anna McPartlin revient avec ce roman lumineux qui explore le thème du deuil et de la reconstruction, illustrant l’incroyable instinct de vie qui sommeille en chaque individu. On y retrouve avec bonheur la grâce de l’auteur qui parvient à nous transporter dans un univers à la fois drôle et poignant, où les vagues d’émotion déferlent comme autant d’ondes bienfaisantes. Un récit débordant d’espoir et de tendresse, qui touche en plein cœur.

“Mon fils aîné, Jeremy, a été conçu dans la violence et est mort dans la violence. Mais le temps qu’il a vécu, il a été la lumière de ma vie.”

 

Mon avis :

J’ai découvert le mois dernier la plume d’Anna McPartlin grâce à ce roman, Du côté du bonheur. Avec son titre simpliste et sa couverture fleurie, je m’attendais à une lecture feel good dont je n’allais rien retenir. J’aurais passé un bon moment de lecture, me disais-je. Une fois n’est pas coutume, je me suis trompée et j’ai été agréablement surprise par cette découverte !

J’ai lu Du côté du bonheur grâce à Benoît des éditions du Cherche Midi que je remercie du fond du cœur. A chaque réception de sa part, je ressors enchantée de ma lecture, je ne regrette pas de lui avoir fait une nouvelle confiance en acceptant ce dernier ouvrage. J’ai adoré ce livre et je vous invite tous à le découvrir 😉

L’auteure irlandaise nous plonge au cœur d’une famille monoparentale composée de Maisie, la maman, sa fille, jeune adolescente et sa mère, Bridie, qui perd la tête. Nous apprenons dès les premières pages du livre que Jeremy, l’aîné de la famille, est décédé mais nous en ignorons la cause. Anna McPartlin va remonter le fil de cette journée tragique, en parsemant le récit d’anecdotes et d’événements sur leur vie de famille avant le drame.

Je me suis rapidement attachée à cette mère de famille et aux personnages touchants présents dans le roman. J’ai particulièrement aimé les personnages de Lynn, la meilleure amie de Maisie, et Fred, son prétendant. L’auteure, avec la description de la grand-mère sénile, et la jeune adolescente, ajoute une note d’humour à son roman.

L’histoire se lit très vite, on est transporté dès le début et on veut découvrir ce qu’il s’est passé la fameuse nuit du 1er janvier où Jeremy a perdu la vie. Les thèmes abordés y sont forts : la violence conjugale, l’homosexualité, le deuil.

Si le pitch peut nous faire penser à un livre sombre et déprimant, j’ai trouvé cette lecture pleine d’espoir, joyeuse, émouvante et poignante. Il y a beaucoup de sensibilité dans les lignes de l’écrivaine bien sûr mais c’est un récit avant tout lumineux qu’elle signe.

Alors, convaincu? Dites-moi en commentaire si vous déjà lu ce roman ou cette auteure et ce que vous en avez pensé. 😉

 

Un commentaire, RSS

  1. Virginie 4 août 2018 @ 9 h 27 min

    J’ai lu tous les livres de Anna Mc Partlin. il y a toujours dans ceux ci un sujet grave mais ses livres sont malgré tout : tendres, émouvants, légers mais aussi profonds.
    Pour résumé, j’ai adoré celui ci comme les autres..😊

Your email address will not be published.