La fin de la solitude – Benedict Wells Wells Benedict - Éditions : Slatkine & Cie - 2017

 

Quatrième de couverture :

Je suis entré dans le jardin et j’ai fait un signe de tête à mon frère. J’ai pensé : une enfance difficile est comme un ennemi invisible. On ne sait jamais quand il se retournera contre vous.

Mon avis :

 

La fin de la solitude de Benedict Wells est le cinquième livre que je reçois des éditions Slatkine & Cie ! Je peux vous dire que si j’accepte à chaque fois, c’est parce que je ne suis jamais déçue. J’avais eu un énorme coup de cœur pour Le gang des rêves de Luca Di Fulvio en début d’année et les autres romans reçus m’avaient tous passionnés. Et voilà qu’il faut arriver au mois de décembre pour lire LE coup de cœur 2017 ! Venant des éditions Slatkine, j’étais à peu près sûre d’aimer ce livre, mais me prendre une telle claque… Je n’y étais pas préparée !

Avant de m’emballer et de vous expliquer pourquoi vous devez ABSOLUMMENT lire ce livre, je vous résume l’histoire : le personnage principal, Jules, a perdu ses parents dans un accident de voiture alors qu’il n’avait que 10 ans. Lui, son frère et sa sœur sont alors envoyés dans un internat. Nous allons suivre toute l’adolescence de Jules, sa vie de jeune adulte, sa paternité et un événement marquant à l’aube de ses 40 ans…

Ce roman m’a bouleversé ! Tous les personnages sont tellement attachants. J’ai été très émue par Jules, Alva, sa meilleure amie, Marty, son frère, Liz, sa grande sœur ou encore Toni, son ami d’internat. L’auteur nous décrit comment trois jeunes adolescents peuvent survivre au décès brutal de leur parent, comment chacun a évolué, comment il est devenu adulte, sans repère, et avec ce sentiment de malchance constant. L’histoire est triste, terrible, émouvante, mais belle aussi. J’ai beaucoup pleuré en le lisant et cela m’arrive rarement (je suis une vraie madeleine à l’écran en revanche :p).

J’aimerais énormément que ce livre soit adapté au cinéma. Il m’a beaucoup fait penser aux romans de John Green, notamment à Nos étoiles contraires. L’écriture est très réussie et sans renseignement, on croit lire une autobiographie.

J’espère vraiment vous convaincre avec ma chronique, j’ai l’impression que ce livre n’a pas le succès qu’il mérite. Pour moi, il restera LE livre de 2017 après une centaine de livres dévorés ! Jetez-vous dedans, vous me remercierez 😉

2 commentaires, RSS

  1. Sonia 17 janvier 2018 @ 14 h 04 min

    Merci merci!
    Je viens de terminer ton coup de cœur… et sincèrement, je crois avoir la même réaction. Très émue , c’est difficile de s’ôter les personnages si attachants de la tête.
    Je recommande vivement sa lecture pour celles et ceux qui hésiteraient encore!

    • mademoisellelit 17 janvier 2018 @ 17 h 49 min

      Super ! Contente qu’il t’ait plu 😉 C’est impossible de ne pas être ému en lisant ce livre !

Your email address will not be published.