Gabriële – Anne & Claire Berest Berest Anne & Claire - Éditions : Stock - 2017

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Septembre 1908. Gabriële Buffet, femme de 27 ans, indépendante, musicienne, féministe avant l’heure, rencontre Francis Picabia, jeune peintre à succès et à la réputation sulfureuse. Il avait besoin d’un renouveau dans son œuvre, elle est prête à briser les carcans : insuffler, faire réfléchir, théoriser. Elle devient «  la femme au cerveau érotique  » qui met tous les hommes à genoux, dont Marcel Duchamp et Guillaume Apollinaire. Entre Paris, New York, Berlin, Zürich, Barcelone, Étival et Saint-Tropez, Gabriële guide les précurseurs de l’art abstrait, des futuristes, des Dada, toujours à la pointe des avancées artistiques. Ce livre nous transporte au début d’un xxe  siècle qui réinvente les codes de la beauté et de la société. Anne et Claire Berest sont les arrière-petites-filles de Gabriële Buffet-Picabia.

“Notre mère s’appelle Lélia Picabia. Un nom trop beau pour ne pas cacher une douleur.”

 

Mon avis :

J’ai lu Gabriële d’Anne et Claire Berest dans le cadre de ma participation au Grand Prix de L’Héroïne Madame Figaro 2018. Je remercie le magazine et les éditions Stock pour l’envoi.

Les deux romancières n’avaient pas réussi à me convaincre de lire leur ouvrage dans les différentes interventions télévisées où je les ai vues. J’ai été “forcée” de le faire avec le Grand Prix et j’en suis très heureuse car j’ai adoré ce livre!

Anne et Claire Berest retracent la vie de leur arrière grand-mère, jeune musicienne et future épouse du peintre Picabia, au début du 20ème siècle. Elles nous l’annoncent en début de livre, il n’a pas été utile d’inventer quoique ce soit, sa vie a été digne d’un roman. Picabia est un personnage farfelu, fou, locace et bipolaire. Gabriële une femme passionnée, courageuse, combative, follement amoureuse mais oubliée et effacée aussi par moment.

L’écriture est captivante, on s’attache à tous ces personnages immédiatement et les anecdotes retranscrites dans le livre sont toutes des plus savoureuses. On apprend beaucoup sur la musique, les compositeurs de l’époque, la peinture, les écrivains, la poésie. Et on voyage du Jura à New York, en passant par Berlin. J’ai adoré tous les chapitres sur la période d’avant guerre. Je crois que j’ai une réelle préférence pour cette époque en littérature. La culture y est omniprésente à chaque fois et toutes ces personnalités tellement inspirantes.

J’ai beaucoup aimé les personnages de Marcel Duchamp, ami et amoureux transis de Gabriële, ainsi que de Guillaume Apollinaire, jeune poète très ami du couple.

Les auteures, n’ayant jamais connu leur arrière-grand-mère, ont fait un vrai travail de recherches pour arriver à ce magnifique résultat. Elles signent une biograhie à quatre mains d’une grande beauté et qui mériterait une adaptation sur grand écran. Je vous le conseille vivement !

 

Your email address will not be published.