Là où chante l’étoile – Olivia Zeitline Zeitline Olivia - Éditions : Solar - 2019

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

À 34 ans, Charlotte a enfin la vie qu’elle a tant désirée. Elle a intégré la troupe d’un célèbre chorégraphe, Asar, et a trouvé son équilibre dans sa relation amoureuse avec Tom. Quand Asar annonce que son prochain spectacle se montera à Los Angeles, elle est prête à le suivre, poussée par des rêves étranges dans lesquels une ombre familière lui apparaît. Arrivée à Los Angeles, la ville de tous les possibles mais aussi des mirages, Charlotte est en proie au doute. A-t-elle fait les bons choix ? Alors que l’ombre mystérieuse continue de la visiter dans son sommeil, son amie Théa, initiée aux rêves télépathiques et à la culture amérindienne, lui ouvre de nouvelles pistes pour écouter les signes que lui apporte la nuit. De la scène artistique de L.A. aux canyons de Californie, ce voyage en terre inconnue va la conduire au-delà de ce qu’elle n’aurait imaginé.
Un roman qui nous relie à l’intuition de la nuit, là où l’étoile chante en chacun de nous.

 

Charlotte déroule lentement ses pieds pour ne pas glisser sur le trottoir, gelé par endroits. Elle s’arrête devant la porte cochère mitoyenne du restaurant chinois, tape machinalement le code et pénètre dans la cour. Au pied de l’escalier, elle prend une grande inspiration, puis entame l’ascension des sept étages qui mènent à son refuge sous les toits, l’appartement de Tom son compagnon, avec qui elle habite depuis plus de six mois déjà. A chaque fois qu’elle emprunte cet escalier, Charlotte se rappelle la chance qu’elle a de vivre enfin avec cet homme.”

 

Mon avis :

J’ai lu Là où chante l’étoile d’Olivia Zeitline suite à un service presse avec la maison d’édition, Solar. Je les remercie pour ce cadeau.

Avec un titre et une couverture poétiques et après le succès de Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête, Olivia Zeitline publie son deuxième roman. Dans la continuité de son précédent livre, l’écrivaine nous offre un récit sur l’intuition, le mystère et l’écoute de sa voix intérieure. Nous y retrouvons d’ailleurs Charlotte, le personnage principal de Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête.

La romancière nous replonge avec joie dans les aventures de Charlotte, jeune trentenaire, passionnée de danse, qui a tout quitté dans l’ouvrage précédent pour vivre de sa passion. Attention, il ne s’agit pas d’une suite. Vous pouvez découvrir Là où chante l’étoile sans avoir lu Et j’ai dansé pieds nus dans ma tête. Au début du livre, la jeune femme est heureuse dans les bras de son nouveau compagnon, mais va devoir faire un choix de taille, lorsqu’on lui propose de partir danser avec sa troupe à Los Angeles…

Quel délice de relire Olivia Zeitline ! Ses livres sont comme des petits bonbons acidulés, un bonheur trop court, qu’on a rapidement envie de goûter à nouveau. Sa plume est poétique, fluide, et entraînante. Les chapitres courts donnent du rythme au récit et nous captivent immédiatement. Les pages défilent, et le livre se referme trop tôt. On aurait bien envie de quelques pages supplémentaires.

L’auteure aborde des thèmes rarement étudiés en littérature. Elle nous parle d’intuition, de signes, de mystère, d’écoute de soi, et de rêves télépathiques. Grâce à Charlotte, nous comprenons que nos choix peuvent parfois être guidés par une petite voix intérieure, que nous n’analysons pas sur le moment, mais que nous entendons ensuite. Et puis, autre trame centrale du roman : la danse, le don voire le surpassement de soi.

Olivia Zeitline nous emmène aussi en voyage, à Los Angeles, où elle s’est elle-même déplacée pour l’écriture de ce roman. La description des paysages et de cette ambiance américaine nous embarque tout le long du récit.

Vous l’avez compris, j’ai adoré Là où chante l’étoile et je vous le recommande chaudement.  Je n’ai qu’une envie : conseiller à Olivia d’écrire 200 pages de plus la prochaine fois, pour ne pas être frustrée à la fin 🙂  Je me suis attachée au personnage de Charlotte (qui me ressemble un peu) et je prendrais plaisir à la retrouver si un troisième opus devait sortir !

A suivre dans quelques jours, un article complet sur le blog  sur Olivia Zeitline, avec en exclusivité une interview où elle nous parle de l’écriture de ce petit bijou.

Your email address will not be published.