La première fois que j’ai été deux – Bertrand Jullien-Nogarède Jullien-Nogarède Bertrand - Éditions : Flammarion - 2018

Note : 6/10

 

Quatrième de couverture :

«Le scooter de Tom nous emporta loin du monde. Mes bras entouraient sa taille et je laissai ma tête reposer doucement sur son épaule. Je ne crois pas avoir été plus heureuse qu’à cet instant. Juste une fille comme les autres. Il avait suffi qu’un anglais à cravate surgisse de nulle part pour que mes pieds ne touchent plus le macadam.
J’étais vraiment folle amoureuse.»

C’est alors que j’ai pensé : “Karen Traban, le monde t’attend…

 

Mon avis :

Une fois n’est pas coutume, je vous parle aujourd’hui de littérature jeunesse avec le roman de Bertrand Jullien-Nogarède, La première fois que j’ai été deux, sorti aux éditions Flammarion en juin dernier. Je remercie l’auteur pour son envoi. Même si je n’ai plus l’âge pour ce genre de roman, je suis sûre que cela peut intéresser certains d’entre vous 😉 Si vous avez des ados à la maison, cette chronique est pour vous 🙂

Karen, jeune adolescente de banlieue, va tomber follement amoureuse de Tom, le “nouveau” du lycée, tout juste arrivé de Londres suite à un drame familial. Alors que Tom va devoir repartir, Karen se demande si cette première histoire d’amour va pouvoir durer…

L’auteur nous offre avec ce roman plus de 300 pages d’amour inconditionnel, de jolis mots, de sentiments, et c’est peut-être un peu trop. J’ai trouvé le livre entraînant, l’écriture fluide et agréable mais l’histoire est selon moi remplie de clichés.

Le personnage de Karen vient de banlieue, elle vit seule avec sa mère depuis des années et les finances ne sont pas au beau fixe. Tandis que Tom, le “beau goss” bien élevé, franco-anglais et parfaitement bilingue, vient d’une riche famille londonienne. Toutes les conditions sont réunies pour que cette histoire d’amour soit impossible et pourtant…

J’ai trouvé que le récit manquait cruellement d’actions. Mis à part la naissance des sentiments entre les deux adolescents et leurs moments de complicité, peu de choses se passent réellement. J’ai juste été surprise par la fin.

Si le sujet ne m’a pas beaucoup plu, je pense que le roman conviendra mieux à la jeune génération. Je suis curieuse d’avoir vos retours sur ce livre si vous l’avez lu 😉

Your email address will not be published.