Le jardin de l’oubli – Clarisse Sabard Sabard Clarisse - Éditions : Charleston - 2018

 

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

1910. La jeune Agathe, repasseuse, fait la connaissance de la Belle Otero, célèbre danseuse, dans la villa dans laquelle elle est employée. Une rencontre qui va bouleverser sa vie, deux destins liés à jamais par le poids d’un secret.

Un siècle plus tard, Faustine, journaliste qui se remet tout juste d’une dépression, se rend dans l’arrière-pays niçois afin d’écrire un article sur la Belle Époque. Sa grand-tante va lui révéler l’histoire d’Agathe, leur aïeule hors du commun. En plongeant dans les secrets de sa famille, la jeune femme va remettre en question son avenir.

« Peu à peu, alors que le train avançait, elle se laissa emplir par la douce certitude que, désormais, sa vie lui appartenait. Elle filait vers son destin, là où rien ni personne ne pourrait plus l’entraver. »

 

Mon avis :

J’ai découvert la plume de Clarisse Sabard grâce aux éditions Charleston, je les remercie pour ce joli cadeau 🙂  J’ai lu ce roman dans le cadre d’une lecture commune avec Mélusine du blog Carnet Parisien. Je vous invite à découvrir ce qu’elle en a pensé 😉

De mon côté, j’ai été totalement conquise par ce roman ! Le jardin de l’oubli est une très belle surprise, proche du coup de cœur. Je dois vous avouer que je m’attendais à une lecture à “l’eau de rose” et ce ne fut pas le cas.

J’ai adoré ces deux histoires entremêlées, de femmes indépendantes et combatives que sont Agathe au début du 20ème siècle et Faustine, à notre époque. La première vient d’un milieu très modeste et va rencontrer la belle Caroline Otero (chanteuse et danseuse de cabaret et grande courtisane de la Belle Epoque), qui va lui donner envie de chambouler le destin qui lui était tracé de par ses origines familiales. La seconde est célibataire à plus de 30 ans, et va être amenée à enquêter sur des secrets de famille bien cachés pour des raisons professionnelles.

J’ai préféré les chapitres consacrés à la vie du personnage d’Agathe, les descriptions de ces belles années du début du siècle et des paysages du Sud de la France à l’époque. L’auteure m’a fait voyager dans le temps et j’adore ça!

L’écriture de Clarisse est très agréable, très fluide et le suspense est bien présent. Le livre se dévore, on s’attache rapidement aux personnages et on a vraiment envie d’en savoir plus au fil des pages. Seul petit bémol, la fin du récit est un peu prévisible, on devine facilement ce que Faustine va découvrir en faisant ses recherches…

Si vous aimez les histoires de femmes, la Belle Epoque, les secrets de famille, les battantes, etc… Ce roman est pour vous, sans aucun doute 😉 Je vais garder un très bon souvenir de cette lecture et je prendrai plaisir à découvrir d’autres romans de cette auteure dans le futur, j’en suis sûre.

Your email address will not be published.