Le secret derrière le mur – Dominique Jézégou Jézégou Dominique - Éditions : Cinq sens - 2019

Note : 8.5/10

 

Quatrième de couverture :

Le secret derrière le mur est une aventure du cœur et de l’esprit qui vous fera remonter le temps, de notre époque à celle des corsaires… Anne et Gil se rencontrent à Lisbonne, au Portugal et tombent follement amoureux l’un de l’autre. Ils s’installent tous deux au Pays basque et Anne découvre le destin incroyable de la famille de Gil, les Alméida, à la fois basques et portugais. Après qu’un drame terrible eut brisé leur union, Anne décide de retourner habiter au Croisic, avec leur fils Nicolas.
Luttant contre son chagrin, elle décide de restaurer une vieille demeure sur la côte. En y découvrant une pièce murée, elle va faire resurgir des événements très anciens et peu à peu comprendre que, quelque chose d’unique la lie à cet endroit et à ceux qui l’ont fréquenté. En trois lieux et trois époques, cette histoire explore les sentiments, montre qu’ils peuvent transcender le temps, mais aussi comment, des êtres, malgré des périodes et des vies très différentes, ont finalement beaucoup en commun : la solitude, le chagrin lié à la disparition d’un être cher, la quête du bonheur.
En réalité, une seule chose agit sur notre destinée à tous. L’amour.

 

J’aime Lisbonne, parce qu’il y a un fleuve qui s’y penche, disait Pessoa. Moi aussi, j’aime Lisbonne. Certes pour le fleuve qui s’y penche, mais encore bien davantage pour l’homme que j’y ai rencontré un jour. Dans cette ville où coule le Tage, là où les eaux se mélangent, entre mer et estuaire, il y a longtemps, un homme s’était penché vers moi et je lui avais ouvert mon cœur.”

 

Mon avis :

J’ai lu Le secret derrière le mur grâce à une collaboration avec son auteure, Dominique Jézégou. Ce premier roman est publié aux éditions Cinq sens. Je la remercie pour sa confiance.

S’ouvrant sur la très belle histoire d’amour naissante entre Anne et Gil à Lisbonne, Le secret derrière le mur nous emporte ensuite au Pays Basque, puis au Croisic. Après un drame familial, Anne y a acheté une maison au bord de l’océan. Alors qu’elle est en pleine souffrance, l’histoire des ancêtres portugais de son mari resurgit et pourrait bien lui redonner goût à la vie…

Usant d’une plume douce et sensuelle, Dominique Jézégou nous embarque avec elle dès les premières lignes. Fous amoureux, passionnés d’art et curieux de tout, Anne et Gil sont inspirants et attachants. Leur séjour à Lisbonne nous plonge dans cette ambiance de soleil et de fado.

L’écrivaine nous emmène ensuite au cœur du Pays Basque. Les descriptions de ces petits villages, des paysages de bords de mer, de la culture culinaire de la région, sont une réelle invitation au voyage. Au milieu de ce cadre idyllique, nous apparaît le passé de la famille portugaise de Gil. Nous voilà alors plongés au 17e siècle. Dominique Jézégou clôt son ouvrage au Croisic. Le récit va alors prendre un nouveau tournant. Le quotidien d’Anne laisse place aux corsaires du 18e siècle.

C’est un texte dense et riche que nous offre Le secret derrière le mur. Histoire d’amour, voyages, culture portugaise, marins, faits historiques du 17e et 18e siècle, deuil et reconstruction. Dominique Jézégou réussit un bon premier roman, aux milles facettes. Plus de 500 pages de passion et de curiosité. Je recommande vivement cette jolie balade, culturelle et enrichissante.

2 commentaires, RSS

  1. Anne Goya 11 septembre 2019 @ 21 h 20 min

    Je trouve votre critique très juste. J’ai moi-même beaucoup aimé le livre de Dominique Jézégou. Elle nous enchante en nous faisant voyager, nous touche avec des personnages attachants, nous éclaire sur différentes périodes de l’Histoire, nous déroute avec une touche de fantastique.
    Très maîtrisé dans sa construction, ce premier roman mérite largement vos louanges Maïté.

Your email address will not be published.