Les lionnes de Venise tome 1 – Mireille Calmel Calmel Mireille - Éditions : XO Editions - 2017

 

Quatrième de couverture :

Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.
Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Mon avis :

 

A la lecture de la quatrième de couverture, je me suis dit que Les lionnes de Venise avait tous les ingrédients nécessaires pour me faire passer un bon moment de lecture. J’avais le sentiment qu’il réunissait tout ce que j’aimais en littérature et je ne me suis pas trompée !

L’époque et le lieu pour commencer. L’histoire se déroule au 17ème siècle et en Italie, plus précisément à Venise. J’adore l’Italie, son histoire, son carnaval de Venise, ses paysages, sa nourriture, ses églises, son patrimoine, etc… L’auteure a réussi à me faire plonger dans ces années que j’aime tant, avec les costumes décrits, les grands bals, la pauvreté du peuple et la richesse des privilégiés.

Les personnages ensuite. Lucia, jeune fille orpheline de mère, très attachante, qui est prête à tout pour retrouver son père. Elle croit au grand amour, elle fait confiance rapidement, encore enfant à certains moments mais elle ne se laisse pas faire pour autant. J’ai beaucoup aimé suivre ses aventures.
On y trouve également le père de Lucia, Marco, Isabella, Giorgio…

Et puis les secrets de famille, les combats, les meurtres,les sentiments, les batailles et les histoires d’amour. Le livre de Mireille Calmel m’a passionné ! J’ai été captivée dès le début et j’ai eu très vite envie de savoir ce qu’il allait arriver à cette jeune Lucia. Il s’agit du tome 1 des lionnes de Venise et je suis pressée de savoir ce que le tome 2 nous réserve. Comme je vous le disais, ce roman réunit vraiment tous les ingrédients pour en faire un très bon livre.

Je remercie les éditions XO pour cette magnifique découverte. J’ai hâte de revenir vers vous avec la chronique du deuxième tome 😉

Un commentaire, RSS

  1. […] avoir beaucoup apprécié le tome 1 des Lionnes de Venise (voir ma chronique), je me suis replongée avec plaisir dans le deuxième volet de Mireille Calmel. Je pense même […]

Your email address will not be published.