Ma birthday wishlist - Éditions : -

Bonjour à tous 🙂

Je fête mon anniversaire dans quelques jours, je me suis dit que c’était l’occasion de vous concocter une petite whishlist des livres qui me font le plus envie en ce moment. Avec les belles sorties du Printemps, des nouveautés me font de l’œil, comme à vous j’en suis sûre 😉

  • Vers la beauté de David Foenkinos

Résumé : Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté. Derrière son secret, on comprendra qu’il y a un autre destin, celui d’une jeune femme, Camille, hantée par un drame.

Pourquoi ce livre ? J’adore David Foenkinos depuis des années. J’ai lu beaucoup de ses ouvrages et ce sont à chaque fois de belles lectures. J’ai eu un coup de cœur pour Charlotte qui se rapproche je pense du nouveau roman de l’auteur.

 

  • Les rêveurs d’Isabelle Carré

Résumé : Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture.

Pourquoi ce livre ? Parce que dès qu’il s’agit de biographies, d’autobiographies ou de romans très fortement inspirés de la réalité (comme c’est le cas avec le roman d’Isabelle Carré), ça me plaît et j’ai envie de le lire 😉 Tout simplement !

 

  • La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker

Résumé : 30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire tranquille des Hamptons dans l’État de New York, est bouleversée par un effroyable fait divers: le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres.
L’enquête, confiée à la police d’État, est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui, ce qui leur vaudra les louanges de leur hiérarchie et même une décoration.
Mais vingt ans plus tard, au début de l’été 2014, une journaliste du nom de Stephanie Mailer affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque.
Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses.
Qu’est-il arrivé à Stephanie Mailer?
Qu’a-t-elle découvert?
Et surtout: que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994 à Orphea?

Pourquoi ce livre ? Ai-je vraiment besoin de me justifier ?! Si vous avez lu Joël Dicker, vous comprendrez que c’est une nécessité, non pas un caprice 🙂

 

  • Madame Pylinska et le secret de Chopin d’Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé : « – Madame Pylinska, quel est le secret de Chopin ?-Il y a des secrets qu’il ne faut pas percer mais fréquenter : leur compagnie vous rend meilleur. »Dramaturge, romancier, nouvelliste, essayiste, cinéaste, traduit en 45 langues et joué dans plus de 50 pays, Éric-Emmanuel Schmitt est un des auteurs les plus lus et les plus représentés dans le monde. Il a été élu en janvier 2016 à l’unanimité par ses pairs comme membre de l’Académie Goncourt.

Pourquoi ce livre ? Je suis fan d’Eric-Emmanuel Schmitt et il m’est inconcevable de ne pas avoir lu tous ses livres 😉

 

  • Couleurs de l’incendie de Pierre Lemaître

Résumé : Février 1927. Le Tout-Paris assiste aux obsèques de Marcel Péricourt. Sa fille, Madeleine, doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière, mais le destin en décide autrement. Son fils, Paul, d’un geste inattendu et tragique, va placer Madeleine sur le chemin de la ruine et du déclassement. Face à l’adversité des hommes, à la cupidité de son époque, à la corruption de son milieu et à l’ambition de son entourage, Madeleine devra déployer des trésors d’intelligence, d’énergie mais aussi de machiavélisme pour survivre et reconstruire sa vie. Tâche d’autant plus difficile dans une France qui observe, impuissante, les premières couleurs de l’incendie qui va ravager l’Europe.

Pourquoi ce livre ? J’ai aimé Au revoir Là-haut, le premier tome. J’ai adoré l’adaptation au cinéma d’Albert Dupontel. Je suis sûre que ce deuxième volet sera un coup de cœur 😉

 

Et vous, quel est votre whishlist du moment? Ces romans vous font-ils envie? N’hésitez pas à me donner votre avis en commentaire si vous avez lu un de ces livres 😉

 

8 commentaires, RSS

  1. Elodieuniverse 6 avril 2018 @ 21 h 50 min

    Coucou je lirai bien le Dicker et le Lemaitre. Je te souhaite une bonne soirée 🌺

  2. la plume et la page 11 avril 2018 @ 13 h 28 min

    Tentée par Madame Pylinska

  3. marie françoise 11 avril 2018 @ 13 h 28 min

    La disparition de Stéphanie Mailer de Joël Dicker : celui là, me tente vraiment.
    je suis dans ma période feel good et suspense.
    encore un sur la liste
    joyeux anniversaire et merci pour cette jolie liste.

  4. Chantal 11 avril 2018 @ 21 h 34 min

    Ma table de chevet accueille le livre de Joël DICKER ainsi que le livre de Lemaître !! Très bon choix j’ai également Éric Emanuel Schmitt comme auteur de prédilection !! Bonne fête d’anniversaire et espérant que vous aurez tous les livres en cadeaux 😍

  5. Folavril 13 avril 2018 @ 9 h 55 min

    Le nouveau Foenkinos me fait très envie aussi !!
    Par contre, pas certaine de me jeter sur le nouveau Joël Dicker ; j’avais eu un énorme coup de coeur pour La vérité sur l’affaire Harry Quebert, mais petite déception avec ma dernière lecture de l’auteur, Le Livre des Baltimore que j’avais trouvé un peu trop attendu.

    • mademoisellelit 13 avril 2018 @ 13 h 07 min

      Moi j’ai préféré Le livre des Baltimore 🙂 Je te conseille aussi Les derniers jours de nos pères, le premier roman de Joël Dicker, un style totalement différent mais très intéressant.

  6. Missnounoutte 17 avril 2018 @ 15 h 11 min

    Très tentée aussi par le roman d’Isabelle Carré, et surtout par “My Absolute darling” de Gabriel Tallent…

    • mademoisellelit 17 avril 2018 @ 17 h 37 min

      Je vais recevoir les deux d’ici quelques jours dans le cadre du Prix de l’Héroïne Madame Figaro. Ils ont été sélectionnés et je fais partie du jury 😉

Your email address will not be published.