Moka – Tatiana de Rosnay De Rosnay Tatiana - Éditions : Plon - 2009

Note : 7/10

 

Quatrième de couverture :

Justine mène une petite vie tranquille entre son mari, ses deux enfants et son boulot de traductrice free-lance. Mais un mercredi après-midi, tout bascule. Un chauffard renverse son fils en plein Paris, et prend la fuite, à bord d’une berline couleur moka. Malcolm sombre dans le coma, l’enquête piétine…
Seule contre tous – ou presque, Justine veut découvrir la vérité. Jusqu’au bout. Et à n’importe quel prix.

“Un accident. Mon fils. Treize ans. Je me suis levée brusquement. La tasse de thé sur le bureau a valsé.”

 

Mon avis :

J’ai eu le plaisir de partager cette lecture avec la belle Clarine du blog Merveilleuses escapadesNous avons beaucoup de goût en commun niveau littérature donc c’est toujours intéressant de comparer nos points de vue. Je vous invite à découvrir son avis sur son blog 😉 Pour cette nouvelle lecture en commun, c’est moi qui ai eu la chance de choisir le roman. J’avais eu un véritable coup de cœur pour Elle s’appelait Sarah il y a quelques années donc je voulais lire à nouveau Tatiana de Rosnay.

L’auteure nous emporte dans une histoire bouleversante. Malcom, jeune adolescent de treize ans, se fait renverser par une voiture qui prend la fuite. La narratrice, sa mère, va tout faire pour retrouver le chauffeur, pendant que Malcom est plongé dans le coma.

J’ai beaucoup aimé le récit, la quête de la mère, son désarroi, sa folie parfois, sa tristesse, ses angoisses, sa solitude, etc… Tous ces sentiments sont très bien décrits par Tatiana de Rosnay. Le personnage de Justine est prêt à tout pour retrouver le coupable qui s’est jeté sur son fils, sans se retourner. On est avec elle durant toutes ces lignes, on ressent vraiment la souffrance et l’impuissance de cette jeune mère de famille face au destin. C’est bouleversant.

J’ai été surtout happée par la deuxième moitié du livre. Il y a plus d’actions, Justine est moins passive qu’au début, j’ai trouvé cette partie du récit plus intéressante. Et j’ai notamment été très surprise par le dénouement. Les dernières pages sont stupéfiantes, marquantes et très émouvantes.

Il m’a juste manqué un peu de sensibilité de la part des différents personnages, surtout au début, pour faire de ce livre un joli coup de cœur. Avec un synopsis pareil, je croyais verser une petite larme mais le texte n’était pas assez touchant pour cela.

Rendez-vous dans quelques mois pour une prochaine lecture commune avec Clarine. D’ici là, dites-moi en commentaire si vous avez lu Moka, si vous envisagez de le lire, ou si pourquoi pas, ma chronique ne vous en a pas donné envie 😉

 

ACHETER LE LIVRE

Your email address will not be published.