Quand tu me prends dans tes bras je vois la vie en Lila – Stéphanie Vidonne Vidonne Stéphanie - Éditions : Stéphanie Vidonne - 2019

Note : 4.5/10

 

Quatrième de couverture :

Il était une fois une belle aveugle qui sut redonner vie à une jeune femme. Qui sut lui ouvrir les yeux sur la beauté du monde. Qui sut lui apprendre à vivre l’instant poétique. Il était une fois une jeune Genevoise qui fit la rencontre de sa vie sur un passage piétons. Une rencontre qui allait modifier à jamais son histoire. Une rencontre qui allait la révéler à elle-même !

 

“Je souhaitais en finir, tout comme chaque feuille de chaque arbre semblait abandonner la vie, se laissant tomber en une lente procession aérienne les menant droit à leur tombeau d’asphalte. Marchant d’un pas las, regardant mes pieds qui foulaient le bitume froid, je me demandais encore et toujours quelle serait la meilleure façon de mettre fin à mes jours, mascarade bien inutile depuis bientôt trente-deux ans. Et je me demandais encore et toujours si j’aurais le courage de le faire…”

 

Mon avis :

J’ai reçu Quand tu me prends dans tes bras je vois la vie en Lila de Stéphanie Vidonne elle-même, dans le cadre d’un service presse. Je l’en remercie. L’autrice, auto-éditée, a déjà publié son deuxième ouvrage, De l’aurore au sépia, la suite du roman dont je vais vous parler aujourd’hui.

Dans Quand tu me prends dans tes bras je vois la vie en Lila, la narratrice perdue et proche du suicide, croise sur un passage piéton une jeune femme aveugle qui va lui changer la vie. C’est un coup de foudre amical immédiat entre les deux femmes. Une histoire passionnelle va voir le jour jusqu’à ce que tout s’écroule…

L’écriture métaphorique de Stéphanie Vidonne m’a fait passer à côté de son récit. Le texte est plein d’emphase, de tournures poétiques, de longues phrases et d’allégories qui rendent le tout un peu surréaliste. Pour exemple, la description au début du roman, de la rencontre sur un passage clouté entre les deux protagonistes semble absurde : une histoire fusionnelle naît de ce croisement de quelques secondes dans la rue, il est difficile à s’imaginer cette scène dans la vie de tous les jours.

Le style littéraire de l’écrivaine est exagéré et pompeux, il est compliqué de s’attacher aux personnages et d’être emporté par l’histoire. On ne croit pas en cette rencontre. Un peu plus de simplicité dans l’écriture nous y aiderait. Quelques passages trop sensuels voire sexuels peuvent déranger également.

Quand tu me prends dans tes bras je vois la vie en Lila n’était clairement pas pour moi mais il a déjà convaincu bon nombre de lecteurs. Il est certain que ce livre plaira à beaucoup d’autres. Dites-moi en commentaire si vous l’avez lu et ce que vous en avez pensé 😉

2 commentaires, RSS

  1. Mélusine 18 avril 2019 @ 10 h 03 min

    Bonjour Mademoisellelitmal
    C’est un peu facile de détruire un livre en se contentant de parler métaphores, style, et de mettre en avant votre incapacité à comprendre une approche différente des problèmes..
    Avez-vous déjà écrit un livre, un essai? Si la réponse est non, cela vaut mieux pour vos futurs éventuels lecteurs..
    Une lectrice assidue qui ne suivra pas vos commentaires
    Bien à vous,
    Mélusine

    • mademoisellelit 18 avril 2019 @ 22 h 17 min

      Bonsoir Mélusine,
      Je n’ai pas l’habitude de recevoir de commentaires agressifs comme le vôtre… J’ai le droit en tant que lectrice de ne pas aimer un livre et quand un auteur me demande un service presse, il sait qu’il se risque à un avis négatif comme un avis positif. J’ai fait le choix sur le blog de ne pas parler que de mes coups de cœur. J’essaie d’être la plus honnête envers mes lecteurs, et je ne veux pas dire que j’ai aimé un roman quand ce n’est pas le cas sous prétexte qu’un partenariat a été mis en place avec l’écrivain.
      Comme je le dis dans ma chronique, je n’ai pas accroché avec le style de Stéphanie mais je suis sûre que le livre plaira à d’autres lecteurs.
      Je ne vous oblige en rien à me lire et à suivre mes commentaires 😉
      MademoiselleLit

Your email address will not be published.