Théâtre – La raison d’Aymé - Éditions : -

 

Bonjour à tous 🙂

Aujourd’hui, pas de littérature sur le blog mais du théâtre ! Je suis récemment allée voir la pièce La raison d’Aymé au Théâtre des Nouveautés et je vous donne mon avis 😉

Mise en scène par Gérard Jugnot et écrite par Isabelle Mergault, les deux acteurs sont accompagnés d’Anne-Sophie Germanaz et de Philippe Beglia sur scène. Le pitch: Aymé (joué par Gérard Jugnot) vient de se marier avec Chloé (Anne-Sophie Germanaz), de trente ans de moins que lui. Il l’aime et se croit aimé en retour mais Chloé ne s’intéresse qu’à son argent. Elle a engagé un tueur (Philippe Beglia) pour se débarrasser de son mari. C’est alors que va surgir sa raison (Isabelle Mergault), en chair et en os, pour lui faire prendre conscience des intentions réelles de Chloé…

 

 

J’ai beaucoup ri lors de cette soirée! Les échanges entre Isabelle Mergault et Gérard Jugnot sont très drôles et le jeu de scène est réussi. Ils confirment, avec cette pièce, que ce sont de grands acteurs. Mention spéciale à Isabelle Mergault que j’ai trouvé remarquable ! J’ai également découvert le comédien Philippe Beglia qui, malgré un second rôle et très peu de dialogue, apporte beaucoup à la pièce et est irrésistiblement marrant. J’ai moins apprécié le jeu d’Anne-Sophie Germanaz, que j’ai trouvé moins impliquée par le rôle.

La pièce de théâtre est très légère. Elle nous questionne sur un sujet simple : faut-il suivre son cœur ou choisir sa raison ? Le thème est très bien abordé mais ne va pas au-delà. C’est du théâtre populaire (dans le bon sens du terme), il ne faut pas s’attendre à de grandes réflexions. On est là avant tout pour se divertir, rigoler et passer un bon moment. Et ça fait du bien parfois 😉

Seul reproche, le Théâtre des Nouveautés est très petit et nous étions nombreux à ne pas pouvoir profiter pleinement des décors et des jeux de scène des acteurs. Installée sur un strapontin sur le coté gauche, je ne voyais que la moitié de la scène, et d’autres spectateurs ont dû, eux, se contenter d’écouter les dialogues. J’ai regretté de ne pas pouvoir choisir ma place.

 

Your email address will not be published.