Amour et amitié – Jane Austen

Austen Jane - Éditions : Gallimard
8.5 / 10
4 décembre 2019
2Commentaires

Note : 8.5/10

 

Quatrième de couverture :

De tous les talents ordinairement en possession de mon sexe j’étais la maîtresse. Au couvent, mes progrès avaient toujours été plus grands que ne le permettait l’instruction reçue, les connaissances dont je disposais étonnaient chez quelqu’un de mon âge, et je surpassai bientôt mes maîtres. Toutes les vertus susceptibles d’orner un esprit se retrouvaient dans le mien. Il était le lieu de rencontre de toutes les qualités et de tous les sentiments élevés. Mon seul défaut, s’il mérite ce nom, était de posséder une sensibilité trop vive, prompte à s’émouvoir de toutes les afflictions de mes amis, et plus encore des miennes.

 

 

Mon avis :

Et si nous parlions grand classique de la littérature anglaise ? Jane Austen est l’une des auteurs phares du 18e siècle en Angleterre. Elle est surtout célèbre pour ses romans Orgueil et Préjugés, Raison et sentiments ou encore Persuasion. J’ai eu le récent bonheur de découvrir un ouvrage moins connu, Amour et amitié, grâce aux éditions Folio.

Ecrit à l’âge de quinze ans, Amour et amitié est un très court roman épistolaire (cinquante pages), dont la narratrice principale Laura, conte ses déboires à une certaine Marianne. Le livre n’est composé que des lettres de Laura, semblable à un monologue théâtral.

 

 

“Que de fois, en réponse à mes demandes répétées de bien vouloir donner à ma fille le récit complet des malheurs et des aventures qui ont marqué votre existence, ne m’avez-vous pas dit : “Non, mon amie, jamais je ne satisferai à votre requête avant d’être certaine de ne plus connaître quelque chose d’aussi effroyable.” Assurément, le moment en sera bientôt venu. Vous avez aujourd’hui cinquante-cinq ans. Si l’on peut dire d’une femme qu’elle n’a plus rien à redouter de la persévérance opiniâtre de soupirants fâcheux et des cruelles persécutions de pères obstinés, ce doit être lorsqu’on atteint un âge comme le vôtre.”

 

Avec quelle maturité peut-on écrire un ouvrage comme celui-ci à à peine quinze ans ? L’intelligence de la plume de Jane Austen nous surprend dès les premières phrases. Son écriture est remarquable, son texte est plein d’humour et de malice. Pierre Goubert réalise bien sûr un joli travail de traduction et d’annotations. Mais la patte de la jeune écrivaine est là. Le ton employé n’est pas sans rappeler les dialogues fins et délicieux d’Orgueil et Préjugés.

A travers les écrits de Laura, Jane Austen nous sert deux héroïnes admirables et détestables à la fois. Malines et ingénieuses, elles rusent de tous les moyens pour arriver à leur fin. L’histoire se termine trop rapidement à mon goût. J’aurais aimé un scénario plus approfondi et un récit plus long.

Apprécier et rire à la lecture d’un livre rédigé il y a plusieurs siècles, n’est-ce pas ce qui fait de Jane Austen une grande écrivaine ? Amour et amitié nous ramène avec délice dans son univers ou permet aux débutants d’y goûter avant d’y plonger entièrement !

Commentaires (1)
Claire Pataki2019-12-04 22:05:14Répondre

Tellement mpressionnant ! Merci pour cette découverte !

Répondre



mademoisellelit2019-12-05 09:51:28Répondre

Je t'en prie Claire ! Tu me diras ce que tu en as pensé après lecture ;)

Répondre




Ajouter un commentaire