Amours solitaires – Morgane Ortin

Ortin Morgane - Éditions : Albin Michel
6 / 10
19 décembre 2019
0Commentaires

Note : 6/10

 

Quatrième de couverture :

Elle est partie, il est resté. Que se passe-t-il après l’amour, quand on s’est écrits, désirés, et aimés passionnément ? Et si elle venait à rentrer, pourraient-ils à nouveau s’aimer ?Ils ont été des milliers à partager anonymement sur le compte Instagram Amours solitaires leurs conversations les plus intimes. Des mots doux, des mots crus, exaltés, érotiques, simples, drôles, sensuels, habiles, piquants. Morgane Ortin les a réunis pour composer une grande et belle histoire d’amour.

 

 

“Je te demande pardon d’avoir fui à l’étranger alors que nous venions de tomber amoureux et de n’avoir pensé qu’à moi. Je te demande pardon d’avoir eu tant peur de m’investir, tout ça pour si peu de chose. Je me plaisais à dire qu'”en amour, il faut s’attendre à souffrir”, je peux t’assurer que j’en ai fait les frais.”

 

Mon avis :

Après l’euphorie générale pour le premier tome d’Amours solitaires l’an dernier, j’étais ravie d’apercevoir la suite des aventures dans ma boîte aux lettres. Je n’ai pas lu le précédent mais je savais que ce n’était pas gênant pour comprendre celui-ci.

Le principe d’Amours solitaires, vous le connaissez ? Morgane Ortin reçoit, via son compte Instagram, les copies de SMS d’inconnus sur l’amour, qu’elle regroupe pour en faire une histoire. Les échanges que vous avez quotidiennement avec votre cher et tendre peuvent donc se retrouver dans un livre si vous lui envoyez 😉

 

 

Après un choix minutieux et élaboré des centaines de messages qu’elle récolte chaque jour, l’auteure réfléchit à l’histoire qu’elle souhaite raconter. Une histoire d’amour bien sûr, puisque tous ces SMS abordent ce beau sujet universel. Mais une rencontre ? Une rupture ? Un projet de couple ?

Les protagonistes du tome 1 se retrouvent dans ce deuxième exemplaire. Leur vie de couple évolue. Morgane construit un vrai scénario à travers toutes ces missives.

Malheureusement, trop de romantisme peut étouffer, rendre niais, et dénaturer le récit. C’est le cas dans ce livre. Les textes choisis sont poétiques, mais enfantins. Cela donne un ensemble immature, peu crédible, et des personnages surjoués et mielleux.

Outre un travail très recherché et un concept pour le moins original, le fond ne m’a pas convaincu. J’ai souri à plusieurs reprises devant le manque de véracité du texte. Les propos parfois trop élaborés donnent un aspect théâtral qui dénote avec la réalité d’une histoire d’amour.

Je salue l’idée et le travail de l’auteure mais je ne suis pas tentée de découvrir la suite de ces échanges épistolaires.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire