Anne de Green Gables – Lucy Maud Montgomery

Montgomery Lucy Maud - Éditions : Monsieur Toussaint Louverture
12Commentaires

Quatrième de couverture :

Magnifiquement écrit, construit autour d’une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d’humour est bien plus que la vie d’une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C’est un autre monde, fait d’une nature enchanteresse et d’idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l’incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d’énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.

 

Au pays d’Avonlea.

Acheté initialement pour la beauté de sa couverture et le travail éditorial effectué sur cette nouvelle traduction, je craignais de ne pas accrocher à ce roman jeunesse, trop éloigné de mes habitudes de lecture. C’était sans compter sur la magie d’Anne de Green Gables. Son auteure, Lucy Maud Montgomery a été publiée en 1908.

C’est en voulant accueillir un jeune garçon pour aider dans les champs et suite à une erreur administrative, que Marilla et Matthew se retrouvent avec la petite Anne Shirley. Le frère et la sœur hésitent à garder la fillette, curieuse, très bavarde et un poil agaçante. Mais de conversations en bêtises, Marilla et Matthew s’attachent. Ils sont finalement heureux du chamboulement provoqué par l’arrivée d’Anne dans leur paisible vie.

 

 

“Marilla s’était précipitée à la rencontre de Matthew lorsqu’il avait ouvert la porte. Mais quand ses yeux étaient tombés sur l’étrange petite silhouette dans son horrible robe trop serrée, avec ses longues tresses rousses et son regard avide et brillant, elle s’était arrêtée net de surprise. “Mais enfin Matthew, qui est cette personne ?! s’écria-t-elle. Où est le garçon ? – Il n’y avait pas de garçon, dit Matthew, embarrassé. Il n’y avait qu’elle.”

 

En démarrant ma lecture, ce n’était pas gagné ! L’héroïne parle, parle, et parle encore. Après une enfance solitaire et malheureuse, Anne questionne sans cesse son interlocuteur et s’émerveille pour un rien. Lucy Maud Montgomery en fait une jeune fille énervante et fatigante, peu attendrissante au début. Rousse, maigre et mal fagotée, l’orpheline dénote dans le village d’Avonlea, où le voisinage adore cancaner.

A l’image de sa relation avec Marilla, Anne se laisse apprivoiser par le lecteur, se dévoilant jour après jour. On découvre une protagoniste rêveuse, romanesque, fan de livres et de poésie et à l’esprit très imaginatif. Derrière de nombreuses maladresses enfantines qui font sourire, elle développe une personnalité étonnante. Les mots de l’écrivaine la rendent petit à petit plus aimante. En grandissant, Lucy Maud Montgomery dresse le portrait d’une adolescente intelligente, féministe et avant-gardiste, qui ne jure que par les robes à manches bouffantes et se passionne pour les gens romantiques.

Premier tome d’une saga en neuf volumes, Anne de Green Gables ouvre les portes d’un monde nouveau, destiné aux jeunes et aux moins jeunes, où la différence est une richesse. Un livre doux, tendre et drôle, parfait pour l’automne.

 

Connaissez-vous les aventures d’Anne de Green Gables ?

Commentaires (6)
Marly2021-11-05 16:41:16Répondre

J'ai vu la récente adaptation Netflix et j'ai adoré ! Je compte bien acheter les romans. La question est les lire en français ou anglais. En te lisant, la version traduite à l'air super, je me laisserais bien tenter de lire la trilogie en français !

Répondre



mademoisellelit2021-11-05 17:29:19Répondre

Oui, la traduction est vraiment réussie ;)

Répondre



Maguydeour2021-11-05 09:46:44Répondre

Je suis fan de Anne avec un E depuis bien longtemps. Je rêve d aller sur ses traces sur l île du Prince Édouard. Une héroïne formidable. Je ne m en lasse pas. Pensez à ajouter à votre liste un parfum d encre et de liberté ou l on retrouve Marilla Rachelle et Matthew jeunes.

Répondre



mademoisellelit2021-11-05 12:12:00Répondre

J'ajoute ça de suite alors :D

Répondre



Malicia2021-11-04 17:47:14Répondre

Ce roman est un vrai coup de cœur ! J’ai tellement hâte de lire la suite.
Je partage totalement votre avis sur le personnage d’Anne.
Super chronique !

Répondre



mademoisellelit2021-11-05 08:52:12Répondre

Merci beaucoup ! J'ai très envie de proposer une lecture commune sur ce tome 2. Je vais y réfléchir. :)

Répondre



Sophie Lefloch2021-11-04 09:49:17Répondre

Mille mercis pour cette chronique. J'avoue qu'elle me donne vraiment envie de lire toute la saga... et je regrette presque d'avoir vu la série avant même si je l'ai adorée...

Répondre



mademoisellelit2021-11-04 11:40:43Répondre

Avec plaisir ! Reviens vite nous dire ce que tu en as pensé ;)

Répondre



Escale en bord de page2021-11-03 20:00:29Répondre

J’aime beaucoup ta chronique, je suis totalement d’accord avec toi. On se sent si bien à Avonlea.

Répondre



mademoisellelit2021-11-04 11:40:21Répondre

Merci de nous en avoir parlé en live lors du premier club de lecture. C'est grâce à tes mots que je me suis lancée.

Répondre



The bookworm’s shelf2021-11-03 18:09:26Répondre

Anne de Green Gables m’a été conseillé par un libraire Kube, et j’avoue que je ne l’aurais jamais acheté moi-même.
Et pourtant.
Le roman est l’un de les plus gros coups de cœur de cette année. Je suis actuellement en train de terminer le second livre, Anne d’Avonlea. Ce récit et si réconfortant, en totale adéquation avec mon humeur automnale !

Répondre



mademoisellelit2021-11-04 11:39:49Répondre

Il m'a aussi été conseillée, et comme toi, je ne pensais pas le lire. Je viens d'acheter le second tome et j'ai hâte de le commencer !

Répondre




Ajouter un commentaire