Les tribulations de Caméliope – Pauline Hirschauer

Hirschauer Pauline - Éditions : Nombre 7
7 / 10
14 août 2019
0Commentaires

Note : 7/10

 

Quatrième de couverture :

Capcity-le-Soubresaut, petite ville de la banlieue parisienne. Caméliope, mère de trois enfants, vient tout juste de divorcer. Au cœur de sa métamorphose de jeune femme, un voisinage épique, un site de rencontre givré et un amour sur bout de trottoir s’entremêlent à une bonne dose d’auto-dérision.

La fille de sa voisine, dont Caméliope est la marraine, s’envole dans le cadre de ses études pour les Indes. Caméliope découvre alors peu à peu ce pays à travers les mails de sa filleule, jusqu’au coup de téléphone de l’ambassade annonçant sa disparition…
Les voisins déjantés et solidaires décident alors de partir sur place pour retrouver la jeune fille. Curieuse enquête quasi-policière dans l’immensité vertigineuse du sous-continent indien…

 

“Berniqueji a quitté le navire, pavillon en berne. Capcity-le-Soubresaut, début d’après-midi, je referme délicatement la porte blindée de mon appartement. Le père de mes enfants dehors, douze ans de vie commune en cavale. Trois petites perles lacrymales tombent sur le précipice de ma joue rebondie, couperose en latence.”

 

Mon avis :

J’ai découvert le tome 1 des Tribulations de Caméliope grâce à une collaboration avec Pauline Hirschauer. Ce roman a été publié en juin 2018 aux éditions Nombre 7. L’écrivaine a depuis sorti deux autres tomes.

Dans ce premier ouvrage, nous suivons les aventures de Caméliope, et ses joyeux voisins. La jeune femme vient de se séparer de son mari, après douze ans de vie commune et trois charmants enfants. Elle peut compter sur le soutien sans faille de ses amis pour surmonter cette épreuve difficile. Mais une disparition inquiétante va venir chambouler cette jolie bande…

Le roman de Pauline Hirschauer est à l’image de son titre et de sa couverture : coloré, loufoque, barré, mais également enrichissant. Caméliope, la protagoniste principale, doit gérer seule l’éducation de ses trois garçons. Et ce n’est pas toujours facile à concilier avec les mésaventures que ses voisins lui font vivre au quotidien. Cette première partie du roman est divertissante. Le récit est léger, et nous attendons de savoir où va nous mener l’écrivaine.

Une catastrophe supplémentaire va faire atterrir la petite troupe en Inde pour quelques jours. Cette seconde moitié du livre, dédiée à ce road-trip, nous immerge complètement dans le pays, et nous fait voyager grâce aux descriptions de l’auteure. Une réelle intrigue se met alors en place. Le texte devient plus riche et plus rythmé.

Pauline Hirschauer a doté ses personnages de prénoms farfelus. Ils sont atypiques, déjantés, et attachants. Sa plume a la folie de ces acteurs. L’écriture y est parfois un peu trop poétique. Attention à ne pas perdre le fil par moment.

J’ai passé un moment frais et léger avec Les tribulations de Caméliope. Je suis heureuse d’en avoir appris un peu plus sur l’Inde. On ressent toute la passion de la romancière pour ce pays, elle nous incite vraiment à plier bagage avec ses mots. A lire si vous avez envie de rire, de vous divertir, et de changer d’air.

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire