Petit éloge du baiser, Jérôme Attal : Mon avis

Attal Jérôme - Éditions : Les Pérégrines
2Commentaires

Quatrième de couverture :

Des bisous sur la bouche qui tiennent le cœur en joue aux patins à la pelle, généreux et fougueux, nos bouches s’aventurent et nous devancent parfois. Les baisers ponctuent nos vies, nos lectures, nos rencontres, nos rêves… Mais ce sont peut-être ceux qu’on ne donnera jamais qui brûlent le plus.

Il est temps d’embrasser à nouveau et, pour cela, quels meilleurs exemples que La Boum, Friends, Doisneau…? Le Petit éloge du baiser est un monument à tous les baisers, visibles et invisibles. En prime, l’incomparable recette du baiser parfait, résultat garanti.

 

Bisou bisou bisou.

Souvenez-vous : en début d’année, je découvrais la poésie d’Olympia Alberti dans son ouvrage Petit éloge de la gratitude, et, par la même occasion, la collection originale des éditions Les Pérégrines. Si certains thèmes m’attirent moyennement (Petit éloge des gares, Petit éloge du catholicisme français ou encore Petit éloge de la course cycliste), le titre de Jérôme Attal, aperçu sur un salon du livre, m’avait interpellée. Petit éloge du baiserest paru en octobre 2021.

Le baiser d’une nuit ou le baiser d’une vie. Le bisou volé, échappé, ou celui réclamé. Les baisers discrets, intimes, privés ou publics. Les mythiques, vus au cinéma et les classiques, tant imaginés en littérature. Ceux qu’on espèrent et qui n’arrivent jamais, et ceux au contraire, qu’on préfère oublier. Jérôme Attal raconte ces baisers. Les siens, les nôtres.

 

 

“Le baiser longtemps désiré et enfin exaucé fait sortir le cœur de sa clandestinité dans un ouf étouffé. Il fait les reines et les rois du quotidien, donne aux heures qui suivront une couronne invisible.”

 

Quel plus joli sujet que celui du baiser pour un écrivain ?! Dans un court essai, aux allures autobiographiques, Jérôme Attal nous invite à nous embrasser. Aidé par le célèbre baiser de Doisneau ou celui de Rachel et Ross dans F.R.I.E.N.D.S, l’auteur dresse un texte plein d’humour, alliant instants de rêverie et de mélancolie.

Parolier, Jérôme Attal s’amuse avec les formes narratives : poésies et chansons viennent agrémenter le récit. Un bel hommage, qui prête à sourire et incite au désir. Un objet littéraire à lire et à offrir, en guise, pourquoi pas, de message d’amour…

 

____________

Connaissiez-vous cette collection ?

____________

Commentaires (1)
Stéphanie2022-11-29 07:25:41Répondre

Tu as raison bonne idée de cadeau.. pour moi hihihi. Avant le covid nous étions plus a même des baisers. Ce livre devrait nous le rappeler..

Répondre



mademoisellelit2022-12-02 14:40:52Répondre

C'est vrai ! Une habitude qui s'est perdue.

Répondre




Ajouter un commentaire