Ma wishlist de Noël

17 décembre 2017
9Commentaires

 

 

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler des livres qui me font de l’œil depuis un moment, que je n’ai pas encore eu le temps d’acheter et que j’aimerais bien retrouver au pied du sapin le soir de Noël 😉 Si ma famille passe par ici et qu’elle n’a pas encore trouvé une idée de cadeau… C’est l’occasion 😛

J’espère que cela vous donnera également des idées et j’attends vos commentaires si vous connaissez les livres que je vais citer et qui vous ont éventuellement déçu.

  • Plonger de Christophe Ono-Dit-Biot

Résumé : «Ils l’ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d’un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau.»
Un homme enquête sur la femme qu’il a passionnément aimée. Elle est partie il y a plusieurs mois, pour une destination inconnue, le laissant seul avec leur petit garçon.
Elle était artiste, elle s’appelait Paz. Elle était solaire, inquiète, incroyablement douée. Elle étouffait en Europe.
Pour son fils, à qui il doit la vérité sur sa mère, il remonte le fil de leur amour – leur rencontre, les débuts puis l’ascension de Paz dans le monde de l’art, la naissance de l’enfant – et essaie d’élucider les raisons qui ont précipité sa fin.
Des trésors de la vieille Europe aux mégapoles du Nouveau Monde, du marbre des musées au sable des rivages où l’on se lave de tout, Plonger est l’histoire d’un couple de notre temps. En proie à tous les vertiges d’une époque où il devient de plus en plus difficile d’aimer.

 

 

 

  • La tresse de Laetitia Colombani

Résumé : Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

 

 

 

  • Bakhita de Véronique Olmi

Résumé : Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie, elle découvre un pays d’inégalités, de pauvreté et d’exclusion.
Affranchie à la suite d’un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres. Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte.
Avec une rare puissance d’évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d’âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu’elle soit razziée.

 

 

 

  • Petit pays de Gaël Faye

Résumé : En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages… J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d’être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »
Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

 

 

 

  • Celle qui fuit et celle qui reste, L’amie prodigieuse 3 d’Elena Ferrante

Résumé: Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.
Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.
Celle qui fuit et celle qui reste n’a rien à envier à ses deux prédécesseurs. À la dimension historique et intime s’ajoute même un volet politique, puisque les dix années que couvre le roman sont cruciales pour l’Italie, un pays en transformation, en marche vers la modernité.

 

 

 

  • La servante écarlate de Margaret Atwood

Résumé : Devant la chute drastique de la fécondité, la république de Gilead, récemment fondée par des fanatiques religieux, a réduit au rang d’esclaves sexuelles les quelques femmes encore fertiles. Vêtue de rouge, Defred, « servante écarlate » parmi d’autres, à qui l’on a ôté jusqu’à son nom, met donc son corps au service de son Commandant et de son épouse. Le soir, en regagnant sa chambre à l’austérité monacale, elle songe au temps où les femmes avaient le droit de lire, de travailler… En rejoignant un réseau secret, elle va tout tenter pour recouvrer sa liberté. Paru pour la première fois en 1985, La Servante écarlate s’est vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde. Devenu un classique de la littérature anglophone, ce roman, qui n’est pas sans évoquer le 1984 de George Orwell, décrit un quotidien glaçant qui n’a jamais semblé aussi proche, nous rappelant combien fragiles sont nos libertés. La série adaptée de ce chef-d’oeuvre de Margaret Atwood, avec Elisabeth Moss dans le rôle principal, a été unanimement saluée par la critique. « Les meilleurs récits dystopiques sont universels et intemporels. Écrit il y a plus de trente ans, La Servante écarlate éclaire d’une lumière terrifiante l’Amérique contemporaine. »

 

 

Voilà pour ma whishlist de Noël. Bien évidemment, il y a un nombre infini de livres qui me font envie mais il fallait bien faire un choix ! Je précise que je n’ai pas classé les livres par préférence, cela s’est fait totalement au hasard.

Je vous laisse me dire ce que vous avez pensé de ces romans et me donner votre whishlist de Noël en commentaire 😉

 

Commentaires (4)
Marine2017-12-18 22:51:06Répondre

J'ai lu plonger il y a pas longtemps, trois petits après midi on suffit pour me plonger dans ce bouquin. Une histoire d'amour femme- mari- enfant et un joli voyage nous attendent dans ce livre. Il existe une suite "Croire aux merveilleux" pour laquelle je ne vais pas tarder à craquer. En revanche, après avoir vu la BA du film sorti il y a peu, je préfère garder l'imaginaire que je me suis fais du livre, trouvant que les acteurs ne collent pas à l'histoire. Bonne lecture :)

Répondre



mademoisellelit2017-12-19 09:45:37Répondre

Oui, la suite me fait très envie aussi mais je vais d'abord me procurer le premier :) Merci pour ton commentaire, il me conforte dans l'idée de le lire !

Répondre



Justine2017-12-18 09:10:35Répondre

Bonjour,

Je découvre ton site au travers d'un concours avec exploratology dont j'adore le concept !! Etant moi même une grande lectrice, je suis très contente de pouvoir lire tes post ! :)
Pour ma part j'ai lu les 3 tomes de l'amie prodigieuse, j'avais préféré le 2ème au 1er et j'ai finalement préféré le 3ème que j'ai dévoré !! J'ai aussi lu la servante écarlate, il se lit vite et j'ai passé un bon moment de lecture sans que ce soit pour autant un coup de coeur. J'ai ajouté Captive sur ma whishlist de Noël ;).
Joyeuses fêtes !

Répondre



mademoisellelit2017-12-18 09:58:12Répondre

Merci pour ton joli et gentil commentaire :) Je prends note de tes conseils ;)

Répondre



Vero2017-12-17 18:50:22Répondre

J'avais lu "La servante écarlate "à sa sortie et comme j'ai adoré la série,je l'ai relu cet été avec le même plaisir !
Je n'ai lu que le premier tome de l'amie prodigieuse ...pas eu envie d'aller plus loin .
Petit Pays est sur ma PAL et le Veronique Olmi me tente bcp ...

Répondre



mademoisellelit2017-12-17 19:21:48Répondre

Oh dommage pour Elena Ferrante, j'ai préféré le deuxième ;)

Répondre



Henricate2017-12-17 18:32:00Répondre

Elena Ferrante tome 3 : j’ai beaucoup aimé, après avoir trouvé le tome2 un peu long.
La tresse: j’ai été déçue après tout le battage fait autour de ce livre, je trouve qu’on reste sur sa faim, l’impression que la fin du livre a été bâclée.
Bonne lecture et Joyeuses Fêtes.

Répondre



mademoisellelit2017-12-17 18:45:46Répondre

Merci pour ton commentaire! Joyeuses fêtes à toi également :)

Répondre



Marion2017-12-17 21:44:29Répondre

La tresse ! Lu et beaucoup aimé. Magnifique témoignage et très beaux messages !

Répondre




Ajouter un commentaire