Note : 10/10

 

Quatrième de couverture :

Autriche, 1938. Kristoff, jeune orphelin viennois, est apprenti chez Frederick Faber, un maître graveur, créateur de timbres, lorsqu’éclate la nuit de cristal. Après la disparition de son professeur, Kristoff commence à travailler pour la résistance autrichienne avec la belle et intransigeante Elena, la fille de Frederick dont il est tombé amoureux. Mais tous deux sont bientôt pris dans le chaos de la guerre. Parviendront-ils à échapper au pire?
Los Angeles, 1989. Katie Nelson découvre dans la maison familiale une riche collection de timbre appartenant à son père. Parmi ceux-ci, une mystérieuse lettre scellée datant de la Seconde Guerre mondiale et ornée d’un élégant timbre attire son attention. Troublée, Katie décide de mener l’enquête, aidée de Benjamin, un expert un peu rêveur…

Lire la suite

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

“Voici mon histoire. Elle aurait pu être si différente. Sans doute est-ce le réflexe facile d’une vie mature que de revisiter ses choix, d’oser les regarder pour ce qu’ils sont, autant de pas dans toutes les directions. Pourtant, je n’avais de cesse de marcher avec un but précis. À la minute de ma naissance, alors que je prenais ma première inspiration pour pousser ce cri puissant en quête d’air et de chaleur, mon destin était déjà tracé. Une chance m’était enlevée et le chronomètre lancé. Les lumières éblouissaient mes yeux s’ouvrant sur ce monde et il me restait si peu de temps pour réaliser mon rêve.”

L’épouse d’Archibald a disparu. Mary s’interroge sur son désir d’enfant. L’assurance du beau Jack est sur le point de vaciller. Et la très discrète Adélaïde aura bientôt plus d’un secret. Ils ont tous un point commun. Oseront-ils faire ce choix qui changera leur destin ?

Lire la suite

Note : 5/10

 

Quatrième de couverture :

Anicha vit dans une oasis reculée du Maroc. Elle passe le plus clair de son temps à dévorer des livres. Seulement, en se coupant ainsi des autres et du monde, elle oublie les joies simples de l’existence. Jusqu’au jour où elle rencontre un scarabée bleu, posé sur une pivoine. L’insecte devine en elle un potentiel hors du commun. Il va alors l’entraîner dans une quête initiatique à travers Marrakech, puis Tanger, avant d’arriver en Egypte.
Après bien des épreuves, Anicha va y découvrir son destin ! Ce roman onirique et resplendissant est un voyage à la rencontre de notre enfant intérieur, cette partie en chacun de nous si vulnérable, belle et forte à la fois.

Lire la suite

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Depuis le départ du forgeron, le vieux Gaubert, Panturle reste le seul habitant d’Aubignane, dans les collines : s’il ne trouve pas de femme , le village va mourir. Mais voilà qu’arrivent deux étranges voyageurs : le rémouleur Gédémus, et Arsule, qui tire son attelage… Avec Regain (1937) Pagnol revient à Giono, et donne une de ses plus mémorables réussites, le poème de la Terre, comme Manon des Sources sera le poème de l’Eau. On retrouve Fernandel dans un de ses pus grands rôles, Blavette, Delmont, Orane Demazis et, personnage d’anthologie, Marguerite Moreno en sorcière provençale. C’est aussi la seule fois que Pagnol aura pour interprète Le Vigan, en inquiétant gendarme plus vrai que nature.

Lire la suite

Note : 5/10

 

Quatrième de couverture :

Avec 800 millions de membres et plus de 95 millions de photos et vidéos partagées chaque jour dans le monde, Instagram s’est imposé comme le troisième réseau social mondial. Auparavant réservé aux utilisateurs individuels, Instagram devient le terrain de jeu d’influenceurs et de marques de plus en plus nombreux. Comment expliquer un tel engouement pour cette application qui a conquis les sphères privées, publiques et professionnelles de notre société ? Cet ouvrage, destiné aussi bien aux débutants qu’aux utilisateurs chevronnés, offre des clés de lecture pour comprendre l’impact de ce réseau dans notre monde ultraconnecté. Vous souhaitez devenir un Instagrammeur averti, une Instagrammeuse influente, un prescripteur de tendances, ou faire la promotion de votre boutique ou de votre marque ? Les témoignages d’influenceurs (@estelle,@romaincosta_, ou encore @holycamille) et d’entreprises (@petitbateau, @ete_arte) de tous horizons vous fournissent des astuces précieuses pour débuter, grandir et exceller dans votre utilisation d’Instagram.

Lire la suite

Note : 7/10

 

Quatrième de couverture :

Sam, huit ans, tombe du haut d’une grange et meurt le crâne fracassé. Pour sa mère Colette, impossible de croire à un accident. Elle soupçonne François, son mari, un homme violent et secret, de ne pas être étranger au drame. Dix ans auparavant, Colette, enceinte d’un autre homme, a été contrainte de l’épouser. Dès lors, son mari a imposé la terreur et la tyrannie au sein de leur foyer.
Bravant la violence de cet homme, Colette s’engage dans une dangereuse quête de vérité. Quel rôle a t-il joué dans la mort de Sam ? Et quel est ce trouble passé que François semble vouloir cacher à tout prix ? Au cœur de ce petit village du Morvan, les esprits s’échauffent et les tensions remontant à la guerre atteignent leur paroxysme. Le village bruisse de rumeurs et de douloureux secrets ne tardent pas à resurgir…

Lire la suite

Note : 8/10

 

Quatrième de couverture :

« J’ai neuf ans. Un dimanche de mai, je rentre seule de la fête de l’école, un monsieur me suit. Un jour blanc. Après, la confusion. Année après année, avancer dans la nuit. Quand on n’a pas les mots, on se tait, on s’enferme, on s’éteint, alors les mots, je les ai cherchés. Longtemps. Et de mots en mots, je me suis mise à écrire. Je suis partie du dimanche de mai et j’ai traversé mon passé, j’ai confronté les faits, et phrase après phrase, j’ai épuisé la violence à force de la nommer, de la délimiter, de la donner à voir et à comprendre. Page après page, je suis revenue à la vie. » Quand ses parents la trouvent en pleurs, mutique, Adélaïde ignore ce qui lui est arrivé. Ils l’emmènent au commissariat. Elle grandit sans rien laisser paraître, adolescente puis jeune femme enjouée. Des années de souffrance, de solitude, de combat. Vingt ans après, elle reçoit un appel de la brigade des mineurs. Une enquêtrice a rouvert l’affaire dite de l’électricien, classée, et l’ADN désigne un cambrioleur bien connu des services de police. On lui attribue 72 victimes mineures de 1983 à 2003, plus les centaines de petites filles qui n’ont pas pu déposer plainte. Au printemps 2016, au Palais de justice de Paris, au côté de 18 autres femmes, Adélaïde affronte le violeur en série qui a détruit sa vie. Avec une distance, une maturité et une finesse d’écriture saisissantes, Adélaïde Bon retrace un parcours terrifiant, et pourtant trop commun. Une lecture cruciale.

Lire la suite