Le top 5 de l’année de MonsieurLit

30 décembre 2020
9Commentaires

*

*

Les fins d’année sont toujours synonymes de bilan. Avant de vous dévoiler mes dix plus belles lectures de 2020 dans un prochain article, j’ai pensé qu’il serait amusant de mettre mon amoureux à l’honneur pour une fois.

Voici ses cinq coups de cœur livresques de l’année.

*

*

 

 

Vous avez pris l’habitude – et moi aussi – de l’appeler MonsieurLit en référence à mon pseudo sur les réseaux sociaux. Celui qui partage ma vie depuis quelques années maintenant est aussi lecteur. Pas autant que moi, mais il est fier d’avoir pu ingérer plus de 30 livres en un an.

Si je lui prête mes romans régulièrement, il a également ses auteurs favoris et vous verrez que son top 5 est bien différent de mes lectures habituelles.

 

 

Le jour d’avant de Sorj Chalendon

Résumé : « Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J’allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J’allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n’avaient jamais payé pour leurs crimes.

Il a aimé pour : l’écriture de très grande qualité de l’auteur, qu’il avait déjà pu apprécier dans Le quatrième mur et Retour à Killybegs ; et tout le contexte historique autour des mines du Nord Pas-de-Calais. Le jour d’avant est son plus gros coup de cœur de l’année !

 

 

 

Armand d’Emmanuel Bove

Résumé : Armand vit avec Jeanne, une veuve plus âgée que lui, qui l’entretient et l’aime tout en lui laissant beaucoup de liberté. Armand ne travaille pas, il se balade souvent pendant la journée et la soirée, et vient à rencontrer un ancien ami, Lucien. Celui-ci n’a pas eu la chance d’Armand, il est resté pauvre, timide, emprunté dans tous ses gestes et mal à l’aise en société, mais c’est le « témoin d’un passé douloureux » pour le narrateur. À part une incartade d’Armand avec la jeune sœur de Lucien et une séparation à la fin du roman il ne se passe rien : pas d’intrigue, pas d’éclat même dans la séparation, pas de passion même dans les moments de douceur, seulement une observation psychologique et physique méticuleuse des faits, un amour du détail poussé à l’extrême, qui apportent un sentiment de malaise et une tension palpables à chaque page.

Il a aimé pour :ce sont les sentiments qui ont parlé au moment de classifier ce roman dans le top 5 ! MonsieurLit a découvert Emmanuel Bove avec son célèbre Les amis, qu’il avait adoré. Emmanuel Bove est son auteur chouchou, il était presque obligé de le citer 😉 Quand je lui demande pourquoi l’aime-t-il tant, il me répond : “il a l’art de raconter les détails du quotidien et les travers des personnages”.

 

 

Le chemin des âmes de Joseph Boyden

Résumé : 1919. Nord de l’Ontario. Niska, une vieille Indienne, attend sur un quai de gare le retour d’Elijah, un soldat qui a survécu à la guerre. A sa grande surprise, l’homme qui descend du train est son neveu Xavier qu’elle croyait mort, ou plutôt son ombre, méconnaissable. Pendant trois jours, à bord du canoë qui les ramène chez eux, et tandis que sa tante essaie de le maintenir en vie, Xavier revit les heures sombres de son passé : l’engagement dans l’armée canadienne avec Elijah, son meilleur ami, et l’enfer des champs de bataille en France…

Il a aimé pour : les deux histoires qui s’entremêlent dans le récit : la Première Guerre mondiale d’un côté et la beauté de la forêt canadienne de l’autre. Le chemin des âmes est un énorme coup de cœur me précise-t-il au moment de rédiger mon article.

 

 

La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino

Résumé : 1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa. Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

Il a aimé pour : son côté historique. C’est la petite histoire dans la grande comme on dit. MonsieurLit est passionné par la Seconde Guerre mondiale donc il a été servi avec ce livre.

 

 

Né d’aucune femme de Franck Bouysse

Résumé : Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.
— Et alors, qu’y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.
— Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.
— De quoi parlez-vous ?
— Les cahiers… Ceux de Rose.

Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec Né d’aucune femme la plus vibrante de ses œuvres.Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

Il a aimé pour : l’art de l’auteur pour raconter des atrocités mais donner envie au lecteur de continuer. L’histoire est horrible, crue, grave et pourtant, on est captivé jusqu’à la fin. MonsieurLit l’a lu sur mes conseils et je suis ravie de voir qu’il figure dans ce classement 😉

 

 

Connaissez-vous ces cinq romans/auteurs ? Que lui conseillez-vous pour 2021 ?

 

Commentaires (4)
Carole2020-12-30 22:32:46Répondre

Super ce top 5! La goûteuse d'Hitler me tente beaucoup ! Si MonsieurLit aime la 2nde Guerre Mondiale, il aimerait peut être " la vie secrète d'Elena Faber" de Jilian Cantor. Je me demande si tu ne l'as pas lu MademoiselleLit?

Répondre



mademoisellelit2020-12-31 09:30:12Répondre

Oui lu et adoré ! Mais je ne suis pas sûre que ce soit son style. Je trouve ce roman très féminin. A voir ;)

Répondre



HD2020-12-30 21:33:49Répondre

J’ai lu et apprécié 2 livres dans ce Top 5, je me permet de lui conseiller « Le jour de nos pères » de Joël Dicker, s’il ne l’a pas déjà lu ...

Répondre



mademoisellelit2020-12-31 09:33:06Répondre

Oh je l'ai lu et je lui ai déjà conseillé aussi ! Le plus beau roman de Dicker selon moi ;)

Répondre



HD2020-12-31 17:18:19Répondre

Entièrement d’accord avec vous!

Répondre



Chris2020-12-30 19:29:51Répondre

Très belle liste ! Je vais donc lire la goûteuse d’hitler et ravie que né d’aucune femme soit dans son top 5

Répondre



mademoisellelit2020-12-31 09:33:28Répondre

Il me fait très envie aussi La goûteuse d'Hitler !

Répondre



Sylvie2020-12-30 18:07:33Répondre

Parmi ce top 5 figure un de mes coups de cœur :la goûteuse d’Hitler . On sait que tous les allemands n’étaient pas des nazis , certains ont été enrôlés malgré eux , comme ces goûteuses , et qu’il devait être très très compliqué de se rebeller face au führer . La violence d’un régime ,face aux juifs comme face à ces femmes ,est très bien décrite .

Répondre



mademoisellelit2020-12-31 09:33:47Répondre

Il faut vraiment que je prenne le temps de le lire !

Répondre




Ajouter un commentaire