L’anomalie – Hervé Le Tellier

Le Tellier Hervé - Éditions : Gallimard
10 / 10
14Commentaires

Quatrième de couverture :

Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension.
En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris – New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.
Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

Roman virtuose où la logique rencontre le magique, L’Anomalie explore cette part de nous-même qui nous échappe.

 

“Tuer quelqu’un, ça compte pour rien. Faut observer, surveiller, réfléchir, beaucoup, et au moment où, creuser le vide. Voilà. Creuser le vide. Se débrouiller pour que l’univers rétrécisse, rétrécisse jusqu’à se condenser dans le canon du fusil ou la pointe du couteau. C’est tout. Ne pas se poser de questions, ne pas se laisser guider par la colère, choisir le protocole, agir avec méthode. Blake sait faire ça, et depuis tellement longtemps qu’il ne sait plus quand il a commencé à savoir. Après, le reste vient tout seul.”

 

Mon avis :

Peu influencée par les prix littéraires décernés chaque année, je ne suis de ceux qui se ruent en librairie dès l’annonce officielle du nouveau prix Goncourt. Je fonctionne habituellement à l’instinct, au bouche à oreille ou aux quelques critiques que je peux lire à droite et gauche. L’anomalie d’Hervé Le Tellier, c’est MonsieurLit qui m’a convaincue de l’acheter, me citant un article de presse : le roman primé était le deuxième plus vendu de l’histoire, après L’amant de Marguerite Duras (1.63 millions). 327 pages plus tard, me voici pour vous en parler !

Une avocate noire qui mène une carrière brillante aux Etats-Unis ; un malade du cancer en phase terminale soigné par son frère chirurgien ; une fillette de 6 ans, qui a une grenouille pour animal de compagnie ; un jeune chanteur nigérian, star dans son pays, qui doit cacher son homosexualité ; un écrivain en mal de reconnaissance qui finit par se suicider… Ces hommes et ces femmes ont pris le même avion, en juin 2021. Ils ont embarqué pour le même vol Paris – New York, faisant basculer, sans le savoir, leur destin à jamais. Que s’est-il passé lors de cette étrange traversée ? Ont-ils autre chose en commun ? Comment vont-ils réagir lorsqu’ils apprendront l’impensable ?

 

 

En recommandant ce titre à mon médecin la semaine dernière, je me suis sentie idiote lorsque celui-ci m’a rétorqué : “et ça raconte quoi ce livre ?“. C’est vrai ça, il parle de quoi Hervé Le Tellier dans son Goncourt ? J’ai adoré L’anomalie mais je suis bien incapable de le pitcher ! Avec sa palette de personnages, l’auteur déploie son scénario pas à pas, installant doucement son intrigue. Chaque chapitre laisse place à un nouveau héros qui, on le comprend rapidement, n’a de commun avec son prédécesseur que ce fameux vol.

Après plus de cent pages et un suspense intense, l’écrivain renverse le récit dans un univers surréaliste. Son texte, écrit et ficelé avec perfection, nous ancre pourtant dans le réel. Thriller psychologique ? Science-fiction ? Roman réaliste ? Hervé Le Tellier mélange les genres, jusqu’à glisser de la prose et des échanges épistolaires dans son roman.

Avec cet ovni livresque, l’écrivain offre un page turner surprenant, dont l’imagination débordante nous alerte jusqu’aux dernières lignes du livre. Une écriture magistrale s’ajoute à cette créativité, justifiant le génie de son auteur ! Quelle qu’en soit la raison, lisez L’anomalie 😉 C’est brillant, incroyable, haletant et angoissant…

Commentaires (7)
Nevanoushka2021-04-10 00:38:01Répondre

Roman dans lequel on plonge très facilement, qu’on a du mal à lâcher. Cependant, à mi-chemin ou un peu plus, j’ai commencé à me lasser, me suis demandée où il venait en venir exactement. J’ai finalement été plutôt déçue de la fin, qui m’a laissée perplexe. J’ai eu l’impression après avoir tout lu, qu’il y a eu un engouement pas forcément mérité. Je l’ai trouvé un peu « facile » pour un Goncourt. Divertissant certes, mais ça s’arrête là me concernant en tout cas. :)

Répondre



mademoisellelit2021-04-10 09:00:40Répondre

Vous êtes plusieurs à être mitigés sur cette fin. Je peux le comprendre ;) Je n'en ai pas été gênée personnellement. C'est intéressant de comparer les avis sur des livres très connus comme celui-ci.

Répondre



Carole2021-03-29 08:47:12Répondre

Ce livre a l'air absolument génial! J'en avais entendu parler aussi !

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:50:13Répondre

C'est celui que j'ai acheté avec toi ;) Il est dingue. Et MonsieurLit confirme :)

Répondre



Adeline2021-03-29 01:59:42Répondre

Roman difficilement descriptible mais vraiment hors du commun! J'ai tout simplement adoré.

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:49:30Répondre

Rassurée de lire qu'on partage mon avis sur sa description délicate ;)

Répondre



Stéphanie2021-03-28 22:19:13Répondre

J'ai adoré ce livre.. chaque chapitre de présentation des personnages montre une grande culture de l'auteur. Tous les thèmes d'actualités y sont abordés, harcèlement religion vieillesse etc. Des le début on est pris tellement que c'est facile à lire et bien écrit.. c était excellent et drôle parfois aussi.. bref super

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:48:26Répondre

Merci pour tes mots qui complètent parfaitement ma chronique. Un chef d’œuvre littéraire ;)

Répondre



Line2021-03-28 21:40:01Répondre

Bonsoir,
J’ai lu ce roman sans pouvoir le lâcher. Tellement de sujets sont abordés que ce livre ne peut pas laisser indifférent ! A découvrir impérativement !

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:47:32Répondre

Je suis bien d'accord. Il est complet, tant dans l'écriture, que dans le scénario.

Répondre



Cathirica2021-03-28 21:00:25Répondre

J’ai vraiment eu beaucoup de mal à le finir. Je n’ai pas accroché...

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:47:04Répondre

Ça arrive malheureusement. Les avis sont mitigés sur ce roman. Soit on adore, soit on peine à le finir. Je suis contente de l'avoir apprécié ;)

Répondre



Patounette2021-03-28 20:13:58Répondre

En effet, il est bien difficile de décrire l'imbroglio de cette histoire si inouïe et tellement fascinante !!! Merci pour cette chronique Maïté ! J'ai également adoré ce roman

Répondre



mademoisellelit2021-03-29 09:45:21Répondre

A trop en dire, on peut vite spoiler l'histoire et ce serait vraiment dommage. J'ai essayé d'en dire suffisamment pour donner envie aux futurs lecteurs ;)

Répondre




Ajouter un commentaire