La poésie de Rupi Kaur

Kaur Rupi - Éditions : Charleston
10 / 10
4Commentaires

voici le voyage d’une

survie grâce à la poésie

voici mes larmes, ma sueur et mon sang

de vingt et un ans

voici mon cœur

dans tes mains

voici la blessure

l’amour

la rupture

la guérison

rupi kaur

 

 

 

Mon avis :

Lors du Printemps des poètes en mars dernier, vous étiez nombreux à vous lancer dans les recueils de Rupi Kaur, et à m’inciter par la même occasion à la découvrir. Quelques mois plus tard, j’ai enfin pris le temps de me procurer ses deux premiers ouvrages, lait et miel et le soleil et ses fleurs, disponibles en format poche.

Pour beaucoup – et je m’inclus dans le lot – la poésie fait peur. Elle a ce quelque chose d’inaccessible, d’incompréhensible, peut-être dû à de vieux souvenirs d’école, où l’on apprenait parfois un texte par cœur, sans le comprendre. Si j’ai pu encore ressentir cela à la lecture récente des Fleurs du mal de Baudelaire, ou avec l’univers surréaliste d’André Breton, les poèmes de Rupi Kaur se lisent sans difficulté.

 

 

Extrait de lait et miel

“tu me dis de me taire parce que

mes opinions me rendent moins belle

mais je n’ai pas été faite

avec un feu au creux du ventre

pour être éteinte

je n’ai pas été faite

avec une légèreté sur la langue

pour être facile à avaler

j’ai été faite lourde

moitié lame moitié soie

difficile à oublier

et pas facile à comprendre”

 

 

A travers des textes ultra-courts et une plume incisive, la jeune auteure canadienne se livre sur ses blessures, ses failles, sa position de femme dans la société actuelle ou encore sur le désir et la sexualité. Ses mots sont simples mais d’une violence imprenable. Rupi Kaur accompagne sa poésie de nombreuses illustrations, ajoutant du poids à la force de son récit. Son trait de crayon, léger et aéré, est aussi puissant que les histoires qu’il dessine.

Dans lait et miel, l’écrivaine traite avec justesse les thèmes de l’amour, des violences sexuelles et de la féminité. Dans son second opus, le soleil et ses fleurs, elle étudie de façon plus approfondi le deuil, la perte, l’émancipation et l’amour à nouveau. Sa prose est plus longue. Comme si avec l’expérience et la maturité, Rupi Kaur avait plus de choses à raconter.

 

Extrait de le soleil et ses fleurs

“les abeilles vinrent pour le miel

les fleurs furent prises de petits rires nerveux

en se déshabillant

pour s’offrir

le soleil sourit”

 

 

J’ai été interpellée par cette écriture, ce langage sans filtre, cette mise à nu de l’artiste. Dévorés en quelques heures, les mots de l’auteure résonnent encore en moi aujourd’hui. Ces deux petits livres, si contemporains, féministes et semblables à un acte de révolte sont à lire, à offrir et à relire ! Deux bijoux littéraires, à savourer en version originale pour ceux qui le peuvent 😉

 

Et vous, quel(le) poète contemporain me recommandez-vous ?

Commentaires (2)
Sandy2021-07-31 09:11:35Répondre

Vous Maïté,
J’adore Rupi Kaur aussi, je la suis sur Instagram elle est formidable, en tant que poétesse mais aussi en tant que femme. Je la lis en anglais parce qu’elle est très accessible :
« Look down at your body
Whisper
There is no home like you »
Et j’aime aussi beaucoup Cecile Coulon en tant qu’autrice et en tant que poétesse
Baptiste Beaulieu mon chouchou..
Et enfin les Haïkus, en trois lignes ils racontent un livre
Merci Maïté pour tous tes conseils, pour ton sourire, pour ton investissement, merci de nous accompagner ainsi. Ne sous estime jamais le bien que tu fais

Répondre



mademoisellelit2021-08-02 10:05:50Répondre

Merci Sandy pour tes mots et ton soutien ! Je crois que la prochaine sur la liste est Cécile Coulon :) Et je vais me renseigner sur les Haikus que je ne connais pas.

Répondre



Sylvie2021-07-13 18:38:34Répondre

C’est très joli .
Je lis peu de poésie ,j’aime Andrée Chedid .
J’ai découvert aussi Béatrice Bonhomme avec Les gestes de la neige . Elle travaille aussi ( comme Andrée Chedid ) sur l’enfance ,avec La lanterne magique .
C’est simple et un côté solennel que j’apprécie ,comme dans les haïkus japonais .

Répondre



mademoisellelit2021-07-15 11:14:00Répondre

Ça fait longtemps que je veux découvrir Andrée Chedid et à chaque fois je repousse ma lecture. Je me mets au défi de la lire avant la fin de l'année ;)

Répondre




Ajouter un commentaire