Les livres qui ont changé ma vie

19Commentaires

*

*

Lors d’une récente foire aux questions sur les réseaux, vous m’avez demandé quels étaient les livres qui avaient changé ma vie.

Cette interrogation revient très souvent, donc je me suis dit que j’allais en faire un article.

*

*

 

 

 

La formule peut paraître galvaudée mais je crois véritablement que les livres peuvent changer une vie. Je vous avais publié un article au mois d’août sur le pouvoir de la littérature. Vos témoignages à ce sujet étaient très touchants.

Alors, forcément, je n’ai pas des dizaines de titres à vous donner. Si les coups de cœur sont nombreux, rares sont les livres qui transforment totalement, qui bouleversent, qui ont un impact sur le reste de notre vie.

Voici donc les trois livres qui ont changé ma vie.

 

 

Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran, Eric-Emmanuel Schmitt

Résumé : Paris, années soixante. Momo, un petit garçon juif de douze ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim, l’épicier, n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue et l’enfant n’est peut-être pas juif…

Mon histoire avec ce livre : si je suis ici aujourd’hui, à vous parler littérature quotidiennement via le web, c’est sans aucun doute grâce à ce livre ! J’ai raconté cette histoire plusieurs fois déjà. Ma passion pour les livres est arrivée tardivement dans ma vie, après avoir découvert Eric-Emmanuel Schmitt dans une émission de télé, et m’être procuré Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran. Ce roman m’a tellement plu que je me suis rué sur les autres titres de l’auteur, ne me donnant plus jamais envie d’arrêter de lire. Et ça fait des années que ça dure 🙂

Bonus : ce livre fait partie d’une série intitulée Le cycle de l’invisible. Si vous l’avez aimé, je vous conseille les autres romans de cette sélection.

 

 

En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

Résumé : Devant leur petit garçon, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.

Mon histoire avec ce livre : au-delà du coup de cœur littéraire qu’il a enclenché en moi, ce livre m’a fait voyager – voire déménager – de Madrid à Paris. A sa sortie en poche en mai 2017, je venais de créer mon compte Instagram et mon blog. Je vivais en Espagne, et ne connaissais rien du milieu éditorial parisien. La soirée pour la sortie poche d’En attendant Bojangles a été la première invitation que j’ai reçue (et acceptée) en tant que MademoiselleLit. J’étais tellement heureuse à l’idée de rencontrer l’auteur, la maison d’édition et mes collègues blogueuses que j’ai pris le premier avion, direction Paris, pour une unique soirée ! Deux mois plus tard, je faisais le grand saut et quittais définitivement ma vie madrilène pour emménager dans la capitale.

Bonus : si vous avez aimé le roman, je vous conseille vivement son adaptation BD. J’ai eu aussi la chance de voir la pièce de théâtre tirée du livre, et j’attends 2021 avec impatience pour la sortie du film !

 

 

Miss Islande, Auður Ava Ólafsdóttir

Résumé : Islande, 1963, cent quatre-vingt mille habitants à peine, un prix Nobel de littérature, une base américaine, deux avions transatlantiques, voilà pour le décor. Hekla, vingt et un ans, emballe quelques affaires, sa machine à écrire, laisse derrière elle la ferme de ses parents et prend le car pour Reykjavík avec quatre manuscrits au fond de sa valise. Il est temps pour elle d’accomplir son destin : elle sera écrivain. Sauf qu’à la capitale, on lui conseille de tenter sa chance à l’élection de Miss Islande au lieu de perdre son temps à noircir du papier. Entre deux petits boulots, Hekla se réfugie chez Ísey, amie d’enfance convertie en mère de famille par un amour de vacances. Ou auprès de Jón John, fils illégitime d’un soldat américain qui rêve de quitter son île pour vivre de stylisme et de l’amour d’un autre homme…

Mon histoire avec ce livre : s’il y a bien un livre qui m’a procuré le plus de chamboulement intérieur, c’est Miss Islande. J’ai été émerveillée durant toute ma lecture par la beauté des mots de l’auteure. Jamais je n’avais ressenti cela. Et s’il y a bien un livre que vous lisez le plus sur mes conseils – et j’en suis plus que ravie – c’est celui-ci. Ça prouve que le message est passé et que vous me faites confiance. J’essaie toujours de vous retransmettre l’émotion ressentie à la lecture de ce roman. Si ça fonctionne, je ne peux être qu’heureuse 🙂

Bonus : si vous ne vous êtes pas encore décidés à lire Miss Islande, vous pouvez retrouver mes arguments de l’époque par ici 😉

 

Et vous, quel livre a changé votre vie ?

Commentaires (10)
Marine2020-10-08 20:19:31Répondre

Merci pour ce nouvel article ! Miss Islande est dans ma PAL.
Pour ma part je dirai :
1) Le petit Prince (classique mais lorsque je le relis, je découvre toujours une autre analyse)
2) N'attends pas que les orages passent et apprends à danser sous la pluie (un feel good qui fait toujours du bien)
3) La librairie de la place aux herbes (vivre à travers sa passion, le partage)

Répondre



Ursula2020-10-07 16:28:05Répondre

Eric-Emmanuel Schmitt, Mr Ibrahim et les fleurs du Coran est le premier et jusque présent le seul livre, que ma petite fille a lu en entier. Pour ma c'est Melissa da Costa 'tout le bleu du ciel¨, qui m'a peut-être pas changer la vie (c'est un peu tard (82 ans), mais que les personnage principaux vont encore m'accompagner pendant longue temps.

Répondre



mademoisellelit2020-10-07 16:35:02Répondre

Il est très beau et très touchant ce roman. Je comprends votre coup de cœur ;)

Répondre



Peace&book2020-10-07 16:11:19Répondre

Bonjour !
Les livres qui ont eu le pouvoir de changer ma vie sont :
- l’alchimiste de Coelho
- l’art d’être libre de Hodginson
- le pouvoir du moment présent de Tolle
On n’est plus pareil après la lecture de ces bouquins mais il y en à tant d’autres que j’ai adorés ❣️

Répondre



mademoisellelit2020-10-07 16:16:01Répondre

Je dois dire que je n'ai pas beaucoup accroché à la lecture de L'alchimiste. Mais c'est aussi ça la lecture. Nous avons tous nos goûts et nos envies, nos sensibilités.

Répondre



Floriane Joseph2020-10-06 23:03:05Répondre

Merci une fois encore pour ce bel article ! Je n'ai toujours pas lu "Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran" mais il faut absolument que je le fasse, car parmi les livres qui ont changé ma vie, il y a un Eric-Emmanuel Scmitt également ! C'est sa pièce de théâtre "Le visiteur" qui m'a bouleversée quand j'avais 16 ans

Répondre



mademoisellelit2020-10-07 09:15:53Répondre

Un auteur qui a décidément un pouvoir extraordinaire sur ces lecteurs :D :D

Répondre



Emma2020-10-06 16:25:00Répondre

Merci pour ces recommandations je vais inscrire ceux là dans ma PAL. J’ai lu l’embellie de Ava Olafsdottir. Très poétique et inédit comme narration

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 17:18:58Répondre

Tu peux aussi lire Rosa Candida de la même auteure ;) Tout aussi beau !

Répondre



Deborah2020-10-06 12:06:37Répondre

1er: les cendres d angela, de Franck Maccourt, j etais jeune 14 ans et j y ai decouvert la misère et la force humaines ce livre m a bouleversé.
2eme: mille soleils splendides de Khaled Hosseini, je l ai lu d une traite je n ai pas pu l arrêter tant les personnages, le décor, l histoire dans sa globalité sont prenants
3eme: la salle de bal de anna Hope, une merveille, une histoire d amour là où on pense que ca n arrivera jamais, decouvrir des pratiques monstrueuses pas si lointaines de nous, un enorme coup de coeur dont je parle encore en esperant qu il y ait une adaptation cinematographique

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 12:13:14Répondre

Tu cites trois livres dont j'ai beaucoup entendu parler mais que je n'ai jamais lu. La salle de bal est sur ma wishlist :)

Répondre



Mathilde2020-10-06 11:49:12Répondre

Bonjour, personnellement j'en ai plusieurs qui m'ont beaucoup marqué:

- L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle
- Les derniers jours de Rabbit Hayes de Anna McPartlin (les 2 autres sont juste superbe aussi)
- Changer l'eau des fleurs et Les oubliés dimanches de Valérie Perrin
- My absolute darling de Gabriel Tallent
- La prisonnière du temps de Kate Morton.

J'ai eu beaucoup de coup de coeur et ceux la sont les plus forts à mes yeux.
:)

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 12:04:33Répondre

Des auteurs tous lus sauf Kate Mordon. Je vais y jeter un œil :) J'ai particulièrement aimé Changer l'eau des fleurs.

Répondre



Coralie2020-10-06 11:25:15Répondre

J ai lu ce livre au lycée : rhinocéros de Ionesco. Cela m a longuement fait reflechir et je le relit de temps en temps.
Il y a aussi « un gout de canelle et d espoir ».
« Inconnu a cette adresse » très connu mais tellement beau. A mettre entres toutes les mains

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 11:32:03Répondre

Je n'ai pas du tout accroché à la lecture de Rhinocéros. Comme quoi, les goûts et les couleurs... ;) Inconnu à cette adresse est très beau en effet !

Répondre



Karin Becker2020-10-06 10:59:54Répondre

Il y en a plusieurs pourtant je citerais en premier « Johnny s’en va en guerre » de Dalton Trumbo. Un livre intense et sans doute l’un des plus beaux textes pacifistes et antimilitaristes.

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 11:38:33Répondre

Je n'avais jamais entendu parler de ce livre. J'ai regardé sur Internet du coup et ça me tente beaucoup !

Répondre



Zurylo2020-10-06 10:36:58Répondre

L'amant de Marguerite Duras

Répondre



mademoisellelit2020-10-06 10:49:10Répondre

Je n'ai encore jamais lu Marguerite Duras - il y a tellement de livres à lire - mais j'espère bien y remédier prochainement ;)

Répondre




Ajouter un commentaire