Renoir – Peter H. Feist

Feist Peter H. - Éditions : Taschen
9 / 10
16 septembre 2020
0Commentaires

Quatrième de couverture :

Chef de file, parmi d’autres, du courant impressionniste, Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) demeure une figure marquante de l’histoire de l’art à la popularité non démentie. Baigné de soleil, plein de charme et de sensualité, son œuvre vient ajouter une dimension enjouée et lumineuse à la peinture, tout en prolongeant la pratique de plein air et les innovations chromatiques de l’époque.

L’œuvre prolifique de Renoir comprend près de mille tableaux réalisés tout au long de sa vie. Largement influencé par ses prédécesseurs comme Courbet, Degas, Manet ou Delacroix, le peintre travailla aux côtés de ses pairs, dont Monet, pour découvrir de nouveaux usages de la couleur et une nouvelle façon de poser le pinceau, afin de rendre les textures et la profondeur par des taches aux nuances variées. Attiré par les scènes intimes et tendres, il prend pour sujet des amoureux, des mères et de nombreux nus.

Au fil de sa carrière, Renoir a exploré différents styles et techniques, délaissant la touche légère impressionniste pour une représentation du corps plus vigoureuse et classique, parfois connue sous le nom de sa «période ingresque», et plus tard des pièces monumentales telles que Les Grandes Baigneuses. Puisant dans la riche et longue carrière de l’artiste, cette introduction essentielle a sélectionné les œuvres principales de Pierre-Auguste Renoir et aborde les innovations qu’il a apportées à la peinture ainsi que sa pratique tournée vers la recherche de la beauté, de l’harmonie et de la figure féminine.

 

“Les œuvres de Pierre-Auguste Renoir figurent en bonne place dans toutes les grandes collections de peinture française du 20e siècle. Mais lorsque au gré de ses déambulations, le visiteur arrive devant ces toiles, il est immédiatement sensible à ce qu’a de particulier le charme qui s’en dégage : car elles comptent parmi les plus sereines et les plus heureuses de la longue histoire de la peinture. C’est d’ailleurs ainsi que pourrait se définir ce qui fait la grandeur et les limites mêmes de ses tableaux : Renoir a su faire du plaisir visuel le principe fondamental de son art.”

 

Mon avis :

C’est au sortir du Louvre que je tombe sur la magnifique librairie du musée et sa collection impressionnante de livres d’art. Mon œil averti repère immédiatement la colonne des ouvrages Taschen qui se dresse devant moi. J’aurais pu me procurer l’album sur Leonard de Vinci, ou celui sur Delacroix, plus fidèles à l’ADN du Louvre. Mais non… je reste plus sensible au mouvement impressionniste et suis donc repartie avec ce livre sur Renoir.

Édité pour la première fois en 1988, Renoir de Peter H. Feist revient sur le parcours atypique du peintre français, sa biographie, et l’ensemble de ses plus beaux tableaux.

 

 

Un beau matin, l’un d’entre nous n’eut plus de noir, et l’impressionnisme est né.” Pierre-Auguste Renoir

 

Les couleurs fortes et la lumière sont nul doute ce qui définit le mieux la peinture de Pierre-Auguste Renoir. Débutant à l’âge de 13 ans sur de la porcelaine, le peintre sera ensuite influencé par ses amis Claude Monet, Alfred Sisley ou encore Frédéric Bazille. En 1864, sa première toile “Esméralda dansant avec sa chèvre” est acceptée au Salon. Fait incroyable, Pierre-Auguste Renoir la détruira après l’exposition.

Si l’auteur revient sur les temps forts et marquants de la carrière de l’artiste, il insiste aussi sur le succès de Renoir de son vivant et son aisance financière, peu courante chez les peintres de l’époque (et pourtant reconnus mondialement aujourd’hui). Son argent, Pierre-Auguste Renoir va l’utiliser essentiellement pour voyager et s’inspirer : Alger, Venise, Rome, Palerme, la Provence. Dans les années 1880, il connaîtra ce qu’on appelle aujourd’hui sa “période sèche“. Son pinceau a changé, il créé différemment et s’éloigne de l’impressionnisme.

 

 

Malgré le rhumatisme chronique qui le diminuait considérablement, sur la fin de sa vie le peintre se lance dans la sculpture, faisant appel à des assistants. Renoir dirige ses employés pour faire naître les objets, sa maladie allant jusqu’à l’empêcher de toucher ses propres œuvres.

A l’image de ses tableaux, l’album Taschen met en lumière avec beauté le travail et la carrière de Renoir. Près de cent pages joliment illustrées et documentées. J’ai aimé lire les quelques citations retranscrites de l’artiste et découvrir des œuvres méconnues. Je recommande !

 

Et vous, quel est votre prochain Taschen ?

Commentaires (0)

Ajouter un commentaire