La petite fille aux yeux sombres – Marcel Pagnol

Pagnol Marcel - Éditions : De Fallois
9 / 10
23 mars 2020
12Commentaires

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Ils sont trois, ils sont amis, ils ont vingt ans. Nous sommes au début de ce siècle et Marseille était alors elle est encore – une des plus belles cités du monde. Le premier s’appelle Louis-Irénée Peluque : il est gardien au jardin zoologique. Le deuxième s’appelle Félix-Antoine Grasset: il est poète et philosophe, c’est-à-dire qu’il tire longuement sur sa pipe et ne fait rien. Le troisième, qui a trouvé un travail approximatif chez un éditeur, s’appelle Jacques Panier. Cette histoire est son histoire, celle des premières amours de Jacques Panier. L’amour est-il un piège que nous tend le génie de l’Espèce, aux seules fins de se perpétuer? C’est ce que pensent Peluque et Grasset. C’est aussi l’idée de Jacques Panier, qui a juré qu’on ne l’y prendrait pas. Mais les plus belles idées ne pèsent pas lourd contre la nature, et comment rester philosophe quand on voit passer tous les jours, à la même heure, discrète, silencieuse et timide, une petite fille aux yeux sombres?

 

“A dix-sept ans, Jacques Panier étudiait la philosophie dans un lycée sous la direction du plus accueillant et du plus regretté des maîtres. C’était un grand garçon mince, à la figure pâle, avec des traits fort nets et des yeux clairs d’adolescent. Aux heures philosophiques, qui sont, comme chacun sait, de cinq à sept, il m’entretenait longuement sur un banc de la Plaine, proche le boulevard Chave.”

 

Mon avis :

Ce n’est pas la première fois que je fais place à Marcel Pagnol sur le blog. Auteur coup de cœur, je savoure son œuvre à pas de velours. Mise en lumière aujourd’hui sur La petite fille aux yeux sombres, édité en 1921.

Moins populaire que les romans et pièces de théâtre de l’artiste, La petite fille aux yeux sombres est une nouvelle publiée à l’origine dans une revue littéraire créée par Marcel et ses amis. On y retrouve les personnages du Mariage de Peluque, édité en 1932.

Jacques Panier a promis de ne jamais tomber amoureux. L’amour, c’est pour les autres, on ne l’y prendra pas ! Ses amis Grasset et Peluque n’y croient pas un mot. Surtout depuis qu’il a croisé la petite fille aux yeux sombres…

 

 

Marcel Pagnol, c’est un accent. Celui du Sud qui nous glisse à l’oreille quand on ouvre un de ses livres. Marcel Pagnol, c’est une musique. Comme le chant des cigales, l’eau qui coule d’une fontaine et le souffle du mistral. Marcel Pagnol, c’est la poésie. Notre belle langue française mise à l’honneur avec simplicité et beauté.

La petite fille aux yeux sombres, c’est tout cela à la fois, et bien plus encore. La malice des personnages, qui tour à tour se jouent l’un de l’autre. Jacques n’est semble-t-il pas amoureux de cette petite fille ? Qu’à cela ne tienne, un piège lui est lancé par ses deux comparses. La philosophie parsemée ça et là dans la fiction du récit. L’humour et la tendresse infinie de l’auteur pour les Hommes, qui transpire inévitablement dans le texte.

Je ne résiste pas à vous retranscrire quelques phrases dénichées au fil de ma lecture et qui illustrent tellement bien l’esprit de l’écrivain :

“Toutefois, il venait d’avoir vingt ans ; il partit donc pour une lointaine caserne : l’amitié d’un capitaine lui valut un poste envié.”

“Une parente de ma mère doit arriver de Lyon. Elle est riche et fort âgée. Ces deux considérations lui donnent droit à mon escorte.”

“Le lendemain, je ne fus point dupe de mon mensonge, comme il arrive quelquefois, et je n’allai pas attendre à la gare une ancêtre imaginaire.”

La narration alternée proposée par le célèbre auteur appuie sur la roublardise des protagonistes. Ils sont fins, espiègles et délicieusement attachants. J’ajoute cette nouvelle à ma belle collection et je ne peux que vous la recommander si vous ne connaissez pas encore l’univers de Marcel Pagnol.

Commentaires (6)
Mélissa2020-04-04 18:18:40Répondre

J'ai honte , je ne dois connaître que 5 ou 6 oeuvres de ce monstre de la littérature et je ne dois pas avoir ouvert un de ses livres depuis le lycée !!
Cet article me dit que je dois à tout prix remédier à ça et en effet cette petite collection donne très envie et faciliterait je pense la découverte des romans sans en oublier . Comme le dit Marie Vareille dans sa dernière vidéo YT on a vite tendance à oublier/délaisser les classiques et autres romans plus anciens tant les nouveautés sortent sans cesse. Je me suis lancée le défi de découvrir des classiques cette année alors j'ajouterai quelques titres de Mr Pagnol aux "Dix petits nègres" et "Hauts de Hurlevent" que je m'étais déjà promise de lire en 2020.

Merci Maïté, de me donner tant envie et si souvent de sortir de ma zone de confort :)

Répondre



mademoisellelit2020-04-05 14:10:24Répondre

Je me suis lancée le même objectif cette année. Et pour ne pas me mettre trop de pression avec des challenges non respectés après quelques semaines : un classique par mois seulement ;) Et c'est déjà pas mal !

Répondre



Michel2020-03-25 22:28:11Répondre

Alors là, celui-là, je n’en avais jamais entendu parler.
J’ai lu sa trilogie, qui m’a profondément marqué.
Et je me suis penché sur sa vie.
L’histoire de la Bastide Neuve m’a bouleversé.
Cette propriété que la famille traversait en douce l’été, et que longtemps plus tard, les collaborateurs de Pagnol ont acheté pour sa société de production. Imaginez son émotion en la redécouvrant, en tant que propriétaire, en repensant à sa chère mère, disparue...

Répondre



mademoisellelit2020-03-26 09:02:45Répondre

Il vous reste donc une œuvre de l'artiste à découvrir ;)

Répondre



Elodie2020-03-24 21:39:38Répondre

J'adore Marcel Pagnol et c'est toute mon adolescence j'avais dévoré tous ses livres au collège, et ton post le donne envie de reprendre un peu de Madeleine de Proust

Répondre



mademoisellelit2020-03-24 22:41:16Répondre

Fonce ! Ça fait toujours du bien de se plonger dans un de ses livres et en ce moment, on en a bien besoin ;)

Répondre



Fanny2020-03-24 19:23:53Répondre

Il est vrai que je connais les films : la gloire de mon père étant mon préféré mais je n'ai jamais lu ses livres !!

Répondre



mademoisellelit2020-03-24 19:31:36Répondre

Je te les conseille vivement !

Répondre



Daphné2020-03-24 14:11:19Répondre

Une jolie chronique qui me donne envie de découvrir ces livres qui attendaient sur les étagères dans la maison de ma grand-mère dans le sud devant lesquels je suis passée toute mon enfance.
Une prochaine lecture pourquoi pas !

Répondre



mademoisellelit2020-03-24 14:27:18Répondre

Oh super si ça t'a donné envie ! Marcel Pagnol est un immense auteur ;)

Répondre



Bat2020-03-24 12:08:34Répondre

Je ne connais pas encore Marcel Pagnol mais cet article me donne bien envie de commencer par ce livre.

Répondre



mademoisellelit2020-03-24 14:32:36Répondre

Tu peux aussi faire dans l'ordre si tu veux. Cette collection porte des numéros, facile pour se repérer ;)

Répondre




Ajouter un commentaire