Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé : Mon avis

Gaudé Laurent - Éditions : Actes Sud
8Commentaires

Quatrième de couverture :

La lignée des Scorta est née d’un viol et du péché. Maudite, méprisée, cette famille est guettée par la folie et la pauvreté. A Montepuccio, dans le sud de l’Italie, seul l’éclat de l’argent peut éclipser l’indignité d’une telle naissance. C’est en accédant à l’aisance matérielle que les Scorta pensent éloigner d’eux l’opprobre. Mais si le jugement des hommes finit par ne plus les atteindre, le destin, lui, peut encore les rattraper.

 

 

 

 

Cent ans d’histoires familiales.

Laurent Gaudé m’aura appris une chose : il faut savoir donner une seconde chance. Après la lecture déçue d’Eldorado et des années à me répéter que ses romans n’étaient pas pour moi, c’est dans le cadre d’un travail personnel sur les Goncourt que j’ai entamé Le soleil des Scorta. Lauréat du prix en 2004, l’auteur a publié aujourd’hui plus d’une trentaine d’ouvrages.

1875, Les Pouilles, Italie. Luciano Mascalzone rentre au village après quinze ans passés en prison. Le bandit n’a qu’une idée en tête : s’introduire chez Filomena Biscotti et lui faire l’amour. Il sait que par ce geste, il signe sa mort. Mais l’envie est là depuis des années et la femme le laisse entrer…C’est ainsi que la vieille Italienne tombe enceinte, que Luciano est assassiné à sa sortie et que la lignée des Scorta naît !

Rocco, fils du péché, très vite orphelin, est confié au bourg voisin. Comme son père avant lui, le garçon devient escroc, voleur et assassin. Il se marie tout de même et a trois enfants. Bien des années plus tard, sa fille Carmela se souvient et confie ses secrets de famille au nouveau curé du village…

 

 

“La chaleur du soleil semblait fendre la terre. Pas un souffle de vent ne faisait frémir les oliviers. Tout était immobile. Le parfum des collines s’était évanoui. La pierre gémissait de chaleur. Le mois d’août pesait sur le massif du Gargano avec l’assurance d’un seigneur. Il était impossible de croire qu’en ces terres, un jour, il avait pu pleuvoir. […] Il était deux heures de l’après-midi, et la terre était condamnée à brûler.”

 

Dans Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé déploie une épopée familiale foisonnante sur près d’un siècle d’histoire, dans un texte ne dépassant pas les deux cents cinquante pages. Avec le temps qui passe, c’est le destin de tous les descendants des Scorta qui entrent en scène, la réussite et les échecs de chacun.

Des descriptions justes et une écriture sur le fil nous emmènent au cœur des Pouilles, aux côtés des différents personnages. L’auteur décrit la chaleur écrasante, la misère du peuple, la rage de s’en sortir. J’ai aimé ce récit, à la fois riche et court. Si j’ai été captivée par l’adversité et la volonté de ces Italiens, si j’ai été passionnée par les aventures de tous ces protagonistes, il m’a manqué une force dans le conte, pour faire de ce livre un coup de cœur littéraire.

 

Aimez-vous les livres de Laurent Gaudé ?

Commentaires (4)
Stéphanie2022-05-09 20:19:13Répondre

Tu entends quoi par force dans le conte ?

Répondre



mademoisellelit2022-05-10 09:58:29Répondre

Il m'a manqué quelque chose d'un peu plus puissant, pour totalement adorer ce roman. J'en attendais beaucoup, peut-être trop. Pour moi, c'est un très bon livre, mais pas inoubliable... ;)

Répondre



Géraldine2022-05-04 14:01:23Répondre

J ai beaucoup aimé le soleil des Scorta et adoré le roi Tsongor

Répondre



mademoisellelit2022-05-05 09:06:17Répondre

Je pense que je lirais Le roi Tsongor :)

Répondre



Sabrina2022-05-02 09:37:25Répondre

Je n'ai pas lu celui-ci mais j'aime beaucoup cet auteur. Tu peux lire Eldorado ou Salina, 2 bijoux !

Répondre



mademoisellelit2022-05-02 14:43:36Répondre

J'ai lu Eldorado justement et je n'avais pas accroché... Mais j'ai Salina chez moi. Je me laisserai tenter. ;)

Répondre



Séverine2022-05-01 09:58:17Répondre

Je n’ai pas lu d’autres livres de Laurent Gaude mais ayant adoré et dévoré celui ci, je pense que je vais en lire d’autres.

Répondre



mademoisellelit2022-05-02 09:29:10Répondre

On me conseille souvent Salina ou Le roi Tsongor si ça peut t'aider ;)

Répondre




Ajouter un commentaire