Six pieds sur terre – Antoine Dole

Dole Antoine - Éditions : Robert Laffont
8 / 10
31 août 2021
2Commentaires

Quatrième de couverture :

Sans le savoir, Camille et Jérémy marchent l’un vers l’autre depuis leur naissance. Devenus adultes, ils s’aiment sans parvenir à être heureux ensemble, Jérémy s’efforçant de cacher à Camille les ombres qui le hantent. Le jour où Camille lui confie le désir de porter leur enfant, Jérémy ne parvient plus à tenir debout face aux possibles sur le point de s’écrire. La perspective de devenir père convoque lentement toutes les morts, car comment donner la vie quand on peine soi-même à trouver sa place parmi les vivants ?

 

 

Mon avis :

Sélectionné dans le cadre du Prix du Roman Fnac pour lequel je suis ambassadrice cette année, Six pieds sur Terred’Antoine Dole est paru aux éditions Robert Laffont le 26 août dernier. Après le phénomène Mortelle Adèle et d’autres albums jeunesse sous le pseudonyme de Mr Tan, l’auteur publie ici son premier roman de littérature générale.

D’un côté, Jérémy et son enfance brisée par le décès d’une mère beaucoup trop jeune pour mourir. Les non-dits familiaux, le silence et la colère qui s’installent. De l’autre, Camille, très tôt livrée à elle-même, élevée par une mère célibataire qui adorait faire la fête. Adultes, ils tombent amoureux et tentent de construire quelque chose. Le premier semble subir la situation, alors que la deuxième réclame très vite un enfant. Mais comment donner la vie quand on a soi-même envie de disparaître ?

 

 

“Il s’appelle Jérémy. A la maternité de Chambéry sa naissance est devenue une attraction, les infirmières s’étonnent de découvrir un nourrisson si paisible. A tel point qu’il a fallu procéder à plus d’examens qu’à l’ordinaire. Non, il ne pleure pas. Oui, on ne l’entend jamais. Il est contre sa mère, à nouveau lié à son corps.”

 

Aux confins de l’intime, Antoine Dole analyse les sentiments les plus profonds, entre absence, abandon, deuil et désir de vivre. Avec précision, il dissèque les émotions de ses deux héros, meurtris chacun à leur façon. Reproduit-on sans cesse le schéma familial reçu ? Hérite-t-on toujours du mal-être des uns et des autres ? L’absence de mots est-il la meilleure option face à la douleur ?

Pour le protéger, le père et la sœur de Jérémy ont préféré taire les causes du décès de sa mère, refusant les discussions et installant chez le jeune garçon une hargne profonde et des idées suicidaires. C’est ainsi que Jérémy s’est construit, dans la souffrance et l’ignorance.

Avec une justesse d’écriture et un récit prenant, Antoine Dole livre un roman touchant, parfois dur et triste mais terriblement humain. Tantôt attendrissants, tantôt énervants, l’envie d’épauler ces deux protagonistes ne vous quitte pas durant la lecture de Six pieds sur Terre.

 

Connaissiez-vous cet auteur ?

 

Commentaires (1)
Margaux2021-08-31 16:04:58Répondre

J'adore tellement le travail d'Antoine Dole alias Mr Tan. Tout ce qu'il touche il le transforme en or. J'adore les mortelle Adèle, il a également fait un manga récemment et maintenant un roman. Je l'ai acheté samedi et j'ai hâte de le lire

Répondre



mademoisellelit2021-08-31 19:02:08Répondre

Bonne lecture :)

Répondre




Ajouter un commentaire