Manet – Gilles Néret

Néret Gilles - Éditions : Taschen
9 / 10
25 avril 2020
4Commentaires

Note : 9/10

 

Quatrième de couverture :

Découvrez l’artiste qui peignit en fonction du monde qui l’entourait, qui fit le lien entre réalisme et impressionnisme et ouvrit la voie aux innombrables évolutions modernistes qui suivirent. Cette introduction à Édouard Manet, richement illustrée, présente sa vision novatrice de la vie contemporaine, de l’univers des classes aisées citadines des élégants jardins à celui d’une prostituée alanguie posant nue sans complexe dans Olympia.

 

 

“Il est des artistes qui jouent dans l’histoire de l’art un rôle si important que l’on est presque déçu lorsque l’on découvre leurs œuvres. Comment, ce n’était que cela après tout ? […] On peut dire de Manet que, sans être un des géants de la peinture il en marque, comme Giorgione et Caravage, un tournant décisif, car, avec lui, s’achève un monde et s’ouvre un autre monde.”

 

 

Mon avis :

Plus rien ne m’arrête maintenant que j’ai découvert la fabuleuse Petite Collection 2.0 des éditions Taschen ! Après Frida Kahlo, après Paul Cézanne, c’est à l’ouvrage sur Manet que je me suis intéressée.

Gilles Néret publie une biographie illustrée sur le peintre français, précurseur du mouvement des impressionnistes au XIXe siècle. De ses premiers tableaux à sa mort, la vie personnelle de l’artiste reflète sur son travail. L’auteur revient en détail sur son parcours.

 

 

D’abord inspiré par Titien, Vélasquez ou Goya, Édouard Manet démarre sa carrière par des œuvres aux fortes influences espagnoles. Gilles Néret revient sur ces tableaux moins connus de l’artiste, sa technique de peinture de l’époque et ses sources.

Ami de Baudelaire et d’Émile Zola, Manet devient rapidement le porte-drapeau de l’impressionnisme grâce à son célébrissime Déjeuner sur l’herbe, suscitant un réel scandale dans le Tout-Paris. Et le peintre récidive deux ans plus tard. Il provoque à nouveau la foule avec son tableau L’Olympia, à cause de cette courtisane en premier plan.

Plus tard, il deviendra l’ami de Claude Monet, et de Renoir. Sa peinture dans les années 1870 s’en ressentira. Ses traits changent. Sa technique évolue.

 

 

Moins centré sur la vie familiale et personnelle de l’artiste, l’ouvrage de Gilles Néret s’intéresse surtout au travail de Manet : son trait de pinceau, les touches de couleur qui prédominent et l’évolution de son art. Néophyte en histoire de l’art, j’ai beaucoup appris sur le mouvement impressionniste, et sur ce qui en fait sa spécificité. Un éclairage passionnant qui donne envie (surtout en ce moment) de courir les musées du Monde pour assouvir sa soif de culture.

D’ici là, je vais d’abord m’enrichir par les livres en complétant ma Petite Collection 2.0. Chaque peintre en appelle un autre. Après Manet, je vous parlerai de Monet…

 

“L’art, c’est cercle, a dit Manet, on est dedans ou dehors, au hasard de la naissance.”

Commentaires (2)
Amélire en rouge2020-05-01 09:54:05Répondre

Merci pour cet article, il n'y a pas assez d'art sur les blogs que je suis! :) J'aime beaucoup cette collection!

Répondre



mademoisellelit2020-05-01 10:00:33Répondre

Je reviens bientôt avec d’autres ouvrages de ce type

Répondre



Ophélie2020-04-25 13:58:58Répondre

Un article bien construit comme à ton habitude !
J’ai apprécié lire ce résumé et ton impression sur Manet, qui me donnent envie d’en savoir plus sur sa personne et ses oeuvres.
Les editions Taschen offrent un large panel de différents ouvrages sur la peinture, qu’il en serait presque impossible de choisir par lequel commencer puisque l’on a tous envie de les dévorer!
Hate de moi meme poursuivre la collection après la lecture du Romantisme !

Répondre



mademoisellelit2020-04-26 10:31:01Répondre

C'est bien vrai ! Ils ont tous l'air formidable. Hier, j'ai appris qu'un coffret impressionniste existait à 30 euros : il regroupe dix ouvrages (Manet, Toulouse-Lautrec, Cézanne,etc). Même si j'en ai déjà trois de ce coffret, je pense sauter sur l'occasion et me le procurer !

Répondre




Ajouter un commentaire