Vers la beauté, David Foenkinos : Mon avis

Foenkinos David - Éditions : Gallimard
10 / 10
22Commentaires

Quatrième de couverture :

Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d’Orsay. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté. Derrière son secret, on comprendra qu’il y a un autre destin, celui d’une jeune femme, Camille, hantée par un drame.

 

 

 

 

 

La beauté retrouvée.

Je n’avais pas lu David Foenkinos depuis quelques années. Délaissé pour d’autres univers, d’autres plumes, c’est en relisant Charlotte en décembre dernier que je prenais de nouveau conscience de son talent d’écrivain. A mon habitude, j’ai profité d’une visite au musée la semaine suivante pour me procurer Vers la beauté.

DRH du musée d’Orsay, Mathilde est surprise de voir Antoine Duris postuler à une offre de gardien de salle. L’ancien professeur aux Beaux-Arts de Lyon n’explique pas les raisons l’ayant amené à démissionner et quitter sa ville. Dans une lettre adressée à ses proches, Antoine a indiqué partir vivre un moment à l’étranger pour écrire un roman. Qu’en est-il réellement ? Que cachent ce mensonge et ce départ précipité ?

Dans un ton d’abord léger, l’auteur présente un personnage mystérieux, passionné de Modigliani et encombrant face au guide touristique du musée qu’il surveille. Antoine ne peut s’empêcher de corriger son collègue sur des détails insignifiants de la vie du célèbre peintre, devant les groupes de visiteurs. Si l’on devine une intrigue, le début du récit se veut surtout drôle et divertissant.

 

 

“Le musée d’Orsay, à Paris, est une ancienne gare. Le passé dépose ainsi une trace insolite sur le présent. Entre les Manet et les Monet, on peut se laisser aller à imaginer les trains arrivant au milieu des tableaux. Ce sont d’autres voyages maintenant. Certains visiteurs ont peut-être aperçu Antoine Duris ce jour-là, immobile sur le parvis. Il paraît tombé du ciel, stupéfait d’être là. La stupéfaction, c’est bien le mot qui peut caractériser son sentiment à cet instant”

 

Les fils se délient un à un, laissant apparaître un roman d’une grande puissance. Dans une seconde partie, une certaine Camille s’invite dans le récit. Et David Foenkinos de dévoiler les fêlures de notre héros sympathique. La trame se dresse, brutale et violente, grâce à la justesse et l’émotion de l’auteur.

Les écrits les plus simples cachent parfois les histoires les plus dures. Je n’ai pas su deviner cette noirceur, ni m’y préparer. Le livre m’a bouleversée, emprise que j’étais entre la cruauté des actes et la beauté de l’art. J’ai refermé Vers la beauté dans les larmes, mais avec l’appétit de vivre et de continuer à découvrir la peinture.

Le doute n’est maintenant plus permis. David Foenkinos m’a démontré une fois de plus qu’il était un grand écrivain. La lecture de Deux sœurs dont je dois vous parler prochainement réitérera mes propos…

 

Quel est votre roman préféré de David Foenkinos ?

Commentaires (10)
Valentine2022-03-10 11:51:28Répondre

Après avoir lue cette chronique, je me suis précipité pour l'avoir. J'ai adoré, c'est un texte émouvant qui m'a fait verser quelques larmes.
Encore merci de m'avoir fait découvrir ce livre (et d'autres ^^)

Répondre



mademoisellelit2022-03-10 13:29:31Répondre

J'en suis super contente !

Répondre



Almaric Sophie2022-03-03 14:48:51Répondre

J’ai lu ce livre il y a un moment déjà et j’avais bien aimé également. J’avais choisi ce livre pour la couverture et le tableau de Modigliani. Et j’ai été agréablement surprise.

Répondre



mademoisellelit2022-03-04 10:29:56Répondre

C'est un de ses romans les plus forts je trouve.

Répondre



Stéphanie2022-02-21 13:21:40Répondre

Coucou maïte. Superbe chronique je n'ai aucun jamais lu un livre de David Foenkinos.. du coup j'ai envie de rectifier ça grâce a toi. Merciiiii Stéphanie

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 13:36:00Répondre

Il faut y remédier Stéphanie ! ;)

Répondre



Sandra2022-02-21 11:55:13Répondre

Bonjour Maïté
Merci beaucoup pour ta chronique tu m’as convaincue je suis curieuse de découvrir …

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 13:35:31Répondre

Ravie de t'avoir donné envie. :)

Répondre



Amandine2022-02-21 09:28:41Répondre

Un roman sur lequel je me suis précipitée littéralement quelques jours après sa sortie en librairie ! Pareillement, j'ai refermé ce livre après avoir versé quelques larmes, tellement le récit est bouleversant et la trame tellement bien écrite, malgré la noirceur des actes décrits. Un roman touchant et dont la fin, pourtant, est porteuse d'espoir selon moi.

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 10:24:19Répondre

Oui, c'est toute la reconstruction d'Antoine qui est intéressante dans ce livre. Et de voir qu'il arrive à se relever malgré l'épreuve.

Répondre



Carole2022-02-20 22:11:39Répondre

Waou quelle belle chronique qui me donne très très envie de lire ce livre

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:55:58Répondre

Merci beaucoup :) Ravie de t'avoir convaincu.

Répondre



Shu2022-02-20 20:37:10Répondre

Il est mon écrivain préféré et son livre « Charlotte » est mon grand coup de cœur ♥️ c’est tellement beau ce livre, chaque phrase te frappe! Tellement poétique et rhythmique. C’est également le seul livre que j’ai relu!
J’ai bien aimé « La beauté » et « Je vais mieux » . J’ai hâte de livre « les deux sœurs »

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:56:58Répondre

Tu vas adorer Les deux sœurs ;)

Répondre



solala2022-02-20 18:50:47Répondre

C'est vrai que j'avais découvert cet auteur il y a pas mal années avec "La délicatesse" si mes souvenirs sont bons...et je me souviens que j'avais adoré ce livre. Puis j'ai aussi, délaissée cet auteur...du coup avec cette chronique et les propos recueillie par vous sur "deux sœurs" me donnent pas mal envie de relire cet écrivain. Merci beaucoup!

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:58:01Répondre

Ça me fait plaisir ! :)

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:58:01Répondre

Ça me fait plaisir ! :)

Répondre



Julia2022-02-20 18:21:40Répondre

J’ai été bouleversé par ce récit et par la plume de David Foenkinos. Tout pareil, je ne m’attendais pas à une histoire si dramatique. J’ai hâte de lire d’autres de ces romans

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:58:42Répondre

Je t'invite à lire Charlotte, La délicatesse ou Deux sœurs ;)

Répondre



Alexandra2022-02-20 18:10:21Répondre

Mon roman préféré de David Foenkinos, c'est le mystère d'Henri Pick . J'ai beaucoup aimé, la délicatesse des personnages du livre, ce mystère et puis cela se passe en Bretagne donc ça me ravie toujours ♥️.
Le plus récent que j'ai lu de cet auteur c'est : la Famille Martin.

Répondre



mademoisellelit2022-02-21 08:59:16Répondre

Je crois que j'ai préféré le film au livre pour Le mystère Henri Pick ;)

Répondre



Alexandra2022-02-22 11:11:23Répondre

C'est vrai que le film est super ! En plus avec mon acteur préféré ♥️

Répondre




Ajouter un commentaire