La famille Martin, David Foenkinos : Mon avis

Foenkinos David - Éditions : Gallimard
16Commentaires

Quatrième de couverture :

En mal d’inspiration, un écrivain renommé laisse le hasard lui dicter le sujet de son nouveau roman. Il fait ainsi la rencontre des membres de la famille Martin, dont chacun espère devenir un personnage du livre. Mais la présence de l’écrivain dans leur quotidien perturbe le cours des choses.Lui qui s’imaginait maître du jeu se retrouve empêtré dans les fils qu’il croyait tirer…

 

 

 

 

 

Légère désillusion.

Le 1er juillet dernier, l’équipe des éditions Folio me conviait à une rencontre privée avec David Foenkinos. Après des années d’activité de blogueuse et plusieurs salons du livre à mon actif, je n’avais jamais eu l’occasion d’échanger avec celui que je place dans mon top 5 des écrivain(e)s français(e)s préféré(e)s ! Éblouie par cette soirée surréaliste et inoubliable, je démarrais la lecture de La famille Martin le lendemain, toujours sur mon petit nuage…

Écrivain à succès et en mal d’inspiration, le narrateur descend dans la rue, à la recherche de son nouveau héros. En ce lundi matin, il se lance un défi de taille : interpeller le premier passant et l’interroger sur sa vie. L’auteur se promet de tout raconter, sans tricher, dans son livre…

Mais alors qu’il croise Madeleine Tricot, une octogénaire à la mémoire fragile, et qu’il s’apprête à recueillir ses souvenirs, la fille de cette dernière vient bousculer tous ses plans. Valérie a une meilleure idée en tête. Plutôt que de raconter l’histoire de Madeleine, dont les pensées s’envolent, pourquoi ne pas écrire sur elle ? Aux côtés de son mari et de ses deux adolescents sceptiques, Valérie accueille le romancier pour les premières confidences…

 

 

 

« J’avais du mal à écrire ; je tournais en rond. Mes personnages me procuraient un vertige d’ennui. J’ai pensé que n’importe quel récit réel aurait plus d’intérêt. Je pouvais descendre dans la rue, arrêter la première personne venue, lui demander de m’offrir quelques éléments biographiques, et j’étais à peu près certain que cela me motiverait davantage qu’une nouvelle invention. C’est ainsi que les choses ont commencé. Je me suis vraiment dit : tu descends dans la rue, tu abordes la première personne que tu vois, et elle sera le sujet de ton livre .»

 

Régulièrement interviewé lors de la promotion de La famille Martin en 2020, David Foenkinos mentionnait s’être lui-même challenger en écrivant sur une inconnue rencontrée dans son quartier. Le point de départ de ce roman me paraissait alors extraordinaire et plein de promesses. Le bémol ? Lors de notre dîner, l’auteur nous a confié avoir inventé cette histoire pour des raisons, je l’imagine, marketing. La crédibilité du récit remise en cause, je n’ai su être emportée par le conte proposé.

Embarqué dans une aventure qui le dépasse, le narrateur passe tout son temps libre chez Valérie Martin. Au bord de l’implosion, sa famille voit en lui le messie, lui confiant certaines missions de sauvetage. L’écrivain s’attache, se libère, allant jusqu’à parler de lui, chose au demeurant impossible. S’il joue le rôle de conciliateur entre tous les protagonistes, ces derniers lui permettent aussi de se livrer.

La désillusion digérée, une question perdure : la force de ce roman tient-elle uniquement dans le mensonge (inoffensif je vous l’accorde) de David Foenkinos ? Sans cette révélation, aurais-je apprécié ma lecture ? Cherchant sans cesse à être ancrée dans la réalité en littérature, je ne suis pas sûre…

Curieux de découvrir la plume de David, optez plutôt pour Charlotte, Vers la beauté ou encore Deux sœurs. 😉

___________________

Et vous, l’avez-vous lu ?

___________________

Commentaires (7)
Plume2022-09-25 20:34:38Répondre

La famille Martin : Aussitôt lu, aussitôt oublié, INSIPIDE
Ce livre est allé trouver une autre famille d'accueil dans une boite à livres publique. Il a vite été adopté. Comme quoi, le malheur des uns ....

Répondre



mademoisellelit2022-09-26 09:52:12Répondre

C'est ce qui est magique avec la littérature. ;)

Répondre



Ccil2022-08-24 19:34:35Répondre

Je confirme, très déçue aussi ! L'idée de départ était séduisante et somme toute originale mais au final, l'histoire est d'une banalité sans nom et clairement pas aboutie... Ça ne m'empêche pas d'apprécier l'auteur ! Je viens d'acheter Deux soeurs et on m'a prêté Charlotte, j'ai hâte de les lire !

Répondre



mademoisellelit2022-08-25 09:21:00Répondre

Ça a le mérite d'être transparent ! :)

Répondre



Manuela2022-08-07 09:48:54Répondre

J'étais très attirée par ce récit car effectivement l'idée de départ est incroyable et originale, même si mensongère (mais à quoi bon?). Par contre de même, quelle ennui durant la lecture. La famille Martin est tellement banale et pénible que je n'ai pas réussi à m'attacher à eux ou même à ressentir de l'empathie. Lecture abandonnée en court de route pour de meilleures découvertes ...

Répondre



mademoisellelit2022-08-08 09:14:28Répondre

Mince ! Je suis allée au bout personnellement, curieuse de voir où l'auteur allait m'emmener. Mais je comprends ta déception.

Répondre



Sabrina2022-08-05 09:16:30Répondre

J'aime beaucoup cet auteur mais je n'ai pas encore lu celui-ci. Merci d'être toujours transparente dans tes chroniques.

Répondre



mademoisellelit2022-08-08 09:11:49Répondre

J'essaie de l'être au maximum ;)

Répondre



Céci2022-08-03 13:42:37Répondre

Je suis en plein dedans. Je ne savais pas qu’il avait dit ça donc pas connaissance du mensonge et pour moi c’était evident que c’était de la fiction. Par contre je n’accroche pas au récit, je le trouve limite chiant… j’en suis au tiers… qd je me replonge dedans je me force un peu..

Répondre



mademoisellelit2022-08-04 15:19:54Répondre

Il ne faut jamais se forcer Céci ! Il y a plein de pépites qui t'attendent ;)

Répondre



Ceci2022-08-06 08:31:21Répondre

Je suis tout de meme curieuse de la fin… par contre j’ai lu l’article sur RTL ou en effet il dit que l’histoire est vrai. Mensonge tres decevant qui entache ma relation que j’ai avec l’auteur…

Répondre



mademoisellelit2022-08-08 09:13:38Répondre

Oui, je lui ai fait remarqué lors de notre rencontre, car j'avais souvenir du même discours dans plusieurs interviews...

Répondre



marion_litt.et.ratures2022-08-03 12:37:48Répondre

Je comprends cette petite déception mais de mon côté j'avoue que je ne savais pas si le point de départ du roman était réel ou inventé et je l'ai lu dans le savoir ! Même fiction, j'ai trouvé l'idée de départ originale et la plume de Foenkinos m'a encore une fois conquise.

Répondre



mademoisellelit2022-08-04 15:19:08Répondre

Je comprends ! J'aurais sûrement apprécié ma lecture sans l'information de l'auteur. ;)

Répondre



Amandine2022-08-03 10:39:36Répondre

L'un des romans de David Foenkinos qui m'a le moins attirée. Je n'ai pas réussi à me plonger dans l'histoire, j'ai trouvé l'histoire un peu alambiquée et assez peu crédible par moments ...

Répondre



mademoisellelit2022-08-04 15:18:31Répondre

Je suis rassurée de lire quelques avis similaires au mien...

Répondre




Ajouter un commentaire