Top 10 de mes lectures 2021

30 décembre 2021
18Commentaires

*

*

Comme j’aime vous faire ce genre de rétrospective chaque année ! Peut-être parce que je sais que ces articles vous plaisent particulièrement. Ou peut-être parce que j’ai besoin de faire le point sur mes douze derniers mois de lecture avant d’entamer une nouvelle année…

Voici mon bilan 2021 !

*

*

 

Liv Maria, Julia Kerninon

Résumé : Son nom est Liv Maria Christensen. Enfant solitaire née sur une île bretonne, entre une mère tenancière de café et un père marin norvégien. Envoyée subitement à Berlin à l’âge de 17 ans, elle tombe amoureuse de son professeur d’anglais. Le temps d’un été, elle apprend tout. Le plaisir des corps, l’intensité des échanges. Mais, à peine sortie de l’adolescence, elle a déjà perdu tous ses repères. Ses parents décèdent dans un accident, la voilà orpheline. Et le professeur d’été n’était peut-être qu’un mirage. Alors, Liv Maria s’invente pendant des années une existence libre en Amérique latine. Puis, par la grâce d’un nouvel amour, elle s’ancre dans une histoire de famille paisible, en Irlande. Deux fils viennent au monde. Mais Liv Maria reste une femme insaisissable, même pour ses proches. Comment se tenir là, dans cette vie, avec le souvenir de toutes celles d’avant ?

J’ai aimé pour : la plume captivante de l’auteure et la liberté de son héroïne.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

Bonus : J’ai également lu et aimé cette année Une activité respectable de la même auteure. Je vous en parlais par ici.

 

Mon mari, Maud Ventura

Résumé : C’est une femme toujours amoureuse de son mari après quinze ans de vie commune. Ils forment un parfait couple de quadragénaires : deux enfants, une grande maison, la réussite sociale. Mais sous cet apparent bonheur conjugal, elle nourrit une passion exclusive à son égard. Cette beauté froide est le feu sous la glace. Lui semble se satisfaire d’une relation apaisée : ses baisers sont rapides, et le corps nu de sa femme ne l’émeut plus. Pour se prouver que son mari ne l’aime plus – ou pas assez – cette épouse se met à épier chacun de ses gestes comme autant de signes de désamour. Du lundi au dimanche, elle note méthodiquement ses « fautes », les peines à lui infliger, les pièges à lui tendre, elle le trompe pour le tester. Face aux autres femmes qui lui semblent toujours plus belles, il lui faut être la plus soignée, la plus parfaite, la plus désirable.

J’ai aimé pour : le climat angoissant et la montée en puissance distillée dans le récit.

 

 

Tout ce que dit Manon est vrai, Manon Fargetton

Résumé : Au centre, Manon. Autour, une ronde de personnages, qui projettent sur elle leurs peurs, leurs insécurités et leurs fantasmes. Ils croient la connaître mieux que personne. Ce sont ses parents, ses frères, son amie au lycée, l’homme qu’elle aime. Et ce sont eux qui vont raconter cette année où tout bascule parce que Manon, seize ans, entame une relation avec un éditeur de bande-dessinée de trente ans son aîné. Elle a du talent. Il va la publier. Ils s’aiment. La femme de l’éditeur aussi l’aime. Les lignes se brouillent, tout se mélange : l’histoire qu’ils vivent et l’écriture de la bande-dessinée, l’admiration, l’amour. Et le passé ressurgit soudain dans le présent. Rapidement, la mère de Manon refuse ce prétendu amour, cherche à protéger sa fille par tous les moyens, s’expose à la colère adolescente de celle-ci. Deux visions du monde s’affrontent. Deux visions de l’amour. Deux visions de ce que signifie être adulte. Et entre elles, d’autres voix, qui chacune renferme un morceau de la vérité. Et au centre, Manon.

J’ai aimé pour : son sujet d’actualité, la forme narrative originale et son côté page turner.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

 

Les Graciées, Kiran Millwood Hargrave

Résumé : 1617, Vardø, au nord du cercle polaire, en Norvège. Maren Magnusdatter, vingt ans, regarde depuis le village la violente tempête qui s’abat sur la mer. Quarante pêcheurs, dont son frère et son père, gisent sur les rochers en contrebas, noyés. Ce sont les hommes de Vardø qui ont été ainsi décimés, et les femmes vont désormais devoir assurer seules leur survie. Trois ans plus tard, Absalom Cornet débarque d’Écosse. Cet homme sinistre y brûlait des sorcières. Il est accompagné de sa jeune épouse norvégienne, Ursa. Enivrée et terrifiée par l’autorité de son mari, elle se lie d’amitié avec Maren et découvre que les femmes peuvent être indépendantes. Absalom, lui, ne voit en Vardø qu’un endroit où Dieu n’a pas sa place, un endroit hanté par un puissant démon.

J’ai aimé pour : la puissance du texte, les grandes héroïnes du récit, l’aspect historique.

 

Betty, Tiffany Mc Daniel

Résumé : La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s’installent dans la petite ville de Breathed, après des années d’errance, le paysage luxuriant de l’Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et sœurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père. Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l’écriture : elle confie sa douleur à des pages qu’elle enfouit sous terre au fil des années. Pour qu’un jour, toutes ces histoires n’en forment plus qu’une, qu’elle pourra enfin révéler.

J’ai aimé pour : la poésie et la beauté du texte, les sujets traités et l’héroïne.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

 

Anne de Green Gables, Lucy Maud Montgomery

Résumé : Magnifiquement écrit, construit autour d’une héroïne parfaitement imparfaite, féministe involontaire et romantique impénitente, ce roman empreint de poésie et d’humour est bien plus que la vie d’une orpheline qui va bousculer le calme de son nouveau foyer. C’est un autre monde, fait d’une nature enchanteresse et d’idées saugrenues qui se déploie à travers les yeux de l’incroyable Anne. Littérature solaire et intemporelle, ce roman unique est une parenthèse magique, un souffle chargé d’énergie, un élan à vivre pleinement nos amitiés et nos passions.

J’ai aimé pour : l’intelligence de la protagoniste, sa curiosité, ses gaffes et ses rêves de petite fille.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

Bonus : le tome 2, Anne d’Avonlea, attend sagement dans ma PAL et sera lu dès le début 2022. 😉

 

La papeterie Tsubaki, Ito Ogawa

Résumé : Hatoko a vingt-cinq ans et la voici de retour à Kamakura, dans la petite papeterie que lui a léguée sa grand-mère. Le moment est venu pour elle de faire ses premiers pas comme écrivain public, car cette grand-mère, une femme exigeante et sévère, lui a enseigné l’art difficile d’écrire pour les autres. Le choix des mots, mais aussi la calligraphie, le papier, l’encre, l’enveloppe, le timbre, tout est important dans une lettre. Hatoko répond aux souhaits même les plus surprenants de ceux qui viennent la voir : elle calligraphie des cartes de vœux, rédige un mot de condoléances pour le décès d’un singe, des lettres d’adieu aussi bien que d’amour. A toutes les exigences elle se plie avec bonheur, pour résoudre un conflit, apaiser un chagrin. Et c’est ainsi que, grâce à son talent, la papeterie Tsubaki devient bientôt un lieu de partage avec les autres et le théâtre des réconciliations inattendues.

J’ai aimé pour : la beauté de l’objet livre, le sujet original et la poésie d’Ito Ogawa.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

Bonus : Ito Ogawa a écrit une suite, La république du bonheur, dont je vous parlais par ici en juillet dernier.

 

L’anomalie, Hervé Le Tellier

Résumé : En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris – New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

J’ai aimé pour : la créativité de l’auteur et ce scénario incroyablement innovant.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

 

 

Une rose seule, Muriel Barbery

Résumé : Rose arrive au Japon pour la première fois. Son père, qu’elle n’a jamais connu, est mort en laissant une lettre à son intention, et l’idée lui semble assez improbable pour qu’elle entreprenne, à l’appel d’un notaire, un si lointain voyage. Accueillie à Kyoto, elle est conduite dans la demeure de celui qui fut, lui dit-on, un marchand d’art contemporain. Et dans cette proximité soudaine avec un passé confisqué, la jeune femme ressent tout d’abord amertume et colère. Mais Kyoto l’apprivoise et, chaque jour, guidée par Paul, l’assistant de son père, elle est invitée à découvrir une étrange cartographie, un itinéraire imaginé par le défunt, semé de temples et de jardins, d’émotions et de rencontres qui vont l’amener aux confins d’elle-même.

J’ai aimé pour : le Japon, les fleurs et jardins, la cuisine nippone et cette invitation au voyage.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

 

Entre toutes les mères, Ashley Audrain

Résumé : Blythe Connor n’a qu’une seule idée en tête : ne pas reproduire ce qu’elle a vécu. Lorsque sa fille, Violet, naît, elle sait qu’elle lui donnera tout l’amour qu’elle mérite. Tout l’amour dont sa propre mère l’a privée. Mais les nouveau-nés ne se révèlent pas forcément être le fantasme qu’on s’est imaginé. Violet est un bébé agité, qui ne sourit jamais. Très vite, Blythe se demande ce qui ne va pas. Ce qu’elle fait mal. Si le problème, c’est sa fille. Ou elle. Puisque Violet se comporte différemment avec son père, ce dernier met les doutes de sa femme sur le compte de l’épuisement. Sûrement parce qu’il ne peut imaginer ce qu’elle a vécu enfant. Peut-être parce que personne ne peut l’imaginer.

J’ai aimé pour : la puissance du texte, la complexité des personnages et l’écriture addictive d’Ashley Audrain.

Mon avis est à redécouvrir par ici.

 

 

Mon top 10 de 2020 est à retrouver par ici.

 

Et vous, quelles sont vos plus belles lectures de l’année ?

 

Commentaires (9)
cecilia_cherieblossom2022-01-14 10:49:03Répondre

Anne de Green Gables a été un énorme coup de coeur pour moi aussi et j'ai La papeterie Tsubaki dans ma PAL pour cette année :)

Répondre



mademoisellelit2022-01-14 12:07:11Répondre

As-tu le second tome ? Il attend dans ma PAL. Je le lirai en 2022.

Répondre



hélène2022-01-06 08:59:50Répondre

bonjour et bonne année pleine de belles lectures ! Votre liste a été très inspirante pour moi, grâce à vous j'ai découvert La Papeterie Tsubaki, que j'ai adoré et que j'ai offert!
En faisant un retour sur mon année de lecture, je me suis aperçue que j'avais eu beaucoup beaucoup de coups de coeur!! alors voici une petite sélection à partager :
- Le fils, Philip Meyer
-Un arrière goût de rouille, Philip Meyer
-Le pays des oubliés, M.F. Smith
-Ce lien entre nous, David Joy
-Les pionniers, Ernest Haycox
-La parabole du semeur, Octavia Butler (dystopie ahurissante)
-Passion et repentir, Wilkie Collins (j'ai une passion pour le XIXè et lui en particulier)
-Quelle époque, A. Trollope (toujours le XIXè, et lui en particulier aussi)
-la brodeuse de Winchester, Tracy Chevalier
-J'aurais pu être millionnaire j'ai choisi d'être vagabond, Alexis Jenni (biographie de John Muir)
Ensuite il y a les essais :
-Caliban et la sorcière, Silvia Federici (féminisme et capitalisme)
-Je parle comme je suis, Julie Neveux (linguistique)
-Le mythe de la virilité, Olivia Gazalé
-Histoire de la misogynie, B. Lançon et A. Gargam
Voilà !! j'espère que vous trouverez là des sources d'inspiration ! en tout cas merci pour vos partages, c'est toujours intéressant et cela me permet de découvrir plein de nouveauté auxquelles je n'aurais pas forcément pensé !!
Très bonne année à vous !

Répondre



mademoisellelit2022-01-06 13:24:59Répondre

Belle et heureuse année à vous également. Merci de votre confiance.
Je connais très peu de ces titres. Le Tracy Chevalier me tente beaucoup en tout cas. Merci pour ces inspirations.

Répondre



Audreyr_lit2022-01-03 12:18:10Répondre

Merci Maïté pour ce partage, un beau top 10.
Betty est dans ma wishlist et La papeterie Tsubaki est dans ma PAL; j'ai hâte de le découvrir.
Voici mon top 3:
- Les demoiselles d'Anne-Gaëlle Huon
- La femme au manteau violet de Clarisse Sabard
- L'ombre de la menace de Rachel Caine

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 15:40:31Répondre

Je n'en ai lu aucun des trois mais je connais bien la plume d'Anne-Gaëlle Huon et de Clarisse Sabard. :)

Répondre



Delphine (delphpassionlivres)2021-12-31 16:15:57Répondre

Mes 10 livres coup de cœur de lectures en 2021
- S'adapter Clara Dupont-Monod
- Les funambules Mohammed Aïssaoui
- Les chats éraflés Camille Goudeau
- Pietra viva Léonor de Récondo
- Ce matin-là Gaëlle Josse
- Des diables et des saints Jean-Baptiste Andréa
- Le jardin arc-en-ciel Ogawa Ito
- Premier sang Amélie Nothomb
- La grâce Thibault de Montaigu
- 37 étoiles filantes Jérôme Attal

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:59:37Répondre

J'ai beaucoup aimé S'adapter et Le jardin arc-en-ciel également et j'adore la plume de Gaëlle Josse. Je vais m'inspirer de ton top 10 pour mes prochaines lectures. Merci Delphine.

Répondre



Elise2021-12-30 23:04:17Répondre

J'en ai déjà lu 3 mais presque tout le reste est désormais sur ma wishlist !!

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:57:44Répondre

Merci pour ta confiance alors ! Tu me diras si tu as eu des coups de cœur.

Répondre



Delphine @delphpassionlivres2021-12-30 22:46:46Répondre

Je n'ai lu que 4 livres de ta liste ! Tellement de lectures m'attendent pour 2022 !

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:57:18Répondre

Hâte de continuer à échanger avec toi sur le sujet. ;)

Répondre



Sabrina2021-12-30 20:39:54Répondre

On a quelques coups de coeur en commun :) Très inspirant ce top 10 en tout cas.

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:56:53Répondre

Ravie que ça te plaise !

Répondre



Virginie2021-12-30 20:16:17Répondre

J’ai beaucoup aimé L’Anomalie mais aussi Changer l’eau des fleurs, Comme toi et Esprit d’hiver. Mais je n’ai lu que 29 livres cette année :)

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:56:34Répondre

Ça représente plus de deux livres par mois, ce qui est déjà conséquent ! Je ne connais pas Esprit d'hiver. Je vais aller jeter un œil. Merci pour ta recommandation. ;)

Répondre



Amandine2021-12-30 17:48:46Répondre

J'ai adoré La Papeterie Tsubaki (tu en avais si bien parlé que j'ai craqué et je ne regrette pas du tout !) Entre temps se sont intercalés toutes ces très belles lectures :
- les 2 premiers tomes de la saga de La Porte du Temps d'Eric-Emmanuel Schmitt
- le Dictionnaire amoureux du Patrimoine, de Pierre et Olivier de Lagarde
- D'un cheval l'autre, de Bartabas
- Danser, d'Hugo Marchand (danseur étoile de l'Opéra de Paris)
- Les âmes peintes, de Philippe Nicolas
Mais 2022 s'annonce tout aussi intéressant et riche en craquage, en privilégiant la qualité à la quantité (c'est grave docteur ? ^^)

Répondre



mademoisellelit2022-01-03 08:55:30Répondre

J'ai pris la même résolution Amandine ! Je vais essayer de privilégier la qualité cette année. Et j'ai déjà fait une très belle découverte hier en lisant un ouvrage sur Henri Matisse. C'est une année livresque qui démarre bien. :)

Répondre




Ajouter un commentaire