Quatrième de couverture : 

Ils sont quatre, réunis en Argentine par le travail et des passions communes. Vadim le taiseux aime la physique des particules, et le bel Alexandre a installé des panneaux solaires sur les 1600 cuves de l’observatoire astronomique de Malargüe. Avec ses yeux clairs, Wolfgang est un astrophysicien rêveur, spécialiste des rayons cosmiques d’ultra-haute énergie. Quant au jeune Simon (qui consulte toujours Clint Eastwood avant de se décider), il doit écrire un article sur ces rayons pour le CNRS.

Ils ont quelques heures pour parcourir 2000 kilomètres de piste et prendre leur avion à Mendoza. Pourtant, en une seconde, leur existence va basculer.

Que faire quand le drame survient et que, du haut d’un volcan, seul le ciel immense de la pampa vous contemple?

Lire la suite

 

Quatrième de couverture : 

Paris, 1631.

Trois ans déjà que Lucia a quitté Venise. Trois ans qu’elle cherche à rebâtir la vie qu’on lui a volée.

Y est-elle parvenue?

Lucia a recréé une imprimerie. Elle compte parmi ses clients l’un des mousquetaires du roi, Aramitz. Elle peut aussi s’appuyer sur l’amitié du grand Coësre, l’énigmatique prince de la cour des Miracles. Et pourtant…

Au détour d’une ruelle encombrée, une voix s’élève. C’est Isabella, la courtisane vénitienne qui a précipité sa famille dans le malheur. Isabella, à Paris… L’étau se resserre.

Mêlée à un complot contre le cardinal de Richelieu, elle sait que la lutte sera sans pitié. Mais Lucia se révèle une incroyable combattante. Une lionne.

Lire la suite

 

Quatrième de couverture :

 

Après avoir parcouru pendant seize jours et seize nuits les paysages hostiles du Nordeste brésilien, Samuel trouve refuge dans une grotte à l’étrange forme de tête. L’endroit parfait pour s’installer paisiblement à l’abri des regards ! Mais il se rend vite compte que, depuis son nouveau repaire, il entend les prières d’amour que les villageoises adressent à saint Antoine. Voilà l’occasion de s’occuper un peu…

Le faiseur de miracles est bientôt célébré dans toute la région. Il a, paraît-il, apporté l’amour à de nombreuses femmes désespérées. Seulement parfois, gloire rime avec déboires. Et Samuel le prophète se retrouve au cœur d’histoires plus compliquées que sa nouvelle vocation ne le laissait prévoir…

Lire la suite

Quatrième de couverture :

Pour Marisa et Paul Dumézil, le passé est irrémédiable, le présent difficile, quant au futur… Il se présente à eux le jour où l’homme qui avait été condamné pour le meurtre de leur mère Eva sort de prison.

Tandis que l’ancienne tragédie remonte à la surface, les enfants d’Eva se demandent ce qu’ils sont devenus. Et que vont-ils devenir à présent que l’assassin de leur mère a recouvré la liberté? Paul semble prêt à passer à l’acte. Marisa préfère basculer dans une douce folie.

Dans cette histoire, il y un frère et une soeur, de l’amour, des fantômes, un détective privé, la France, l’Indochine, l’Ethiopie, la chaleur et la pluie, le Nil, Djibouti, l’aventure. Et dans cette aventure, où le crime et la vengeance forment un couple éternel, il y a les enfants d’Eva et nous tous, qui voulons mener notre vie, malgré le “système” et des défaillances.

Lire la suite

 

Quatrième de couverture :

Cinéaste et écrivain illustre, l’académicien Marcel Pagnol (1895 – 1974) est un auteur incontournable du 20ème siècle. Topaze, Marius, Fanny, La femme du boulanger ou encore Manon des sources et La fille du puisatier connaissent toujours un fort succès. Inspiré par son enfance dans les collines provençales, Marcel Pagnol a construit son oeuvre sur les caractères et les sentiments de ses personnages.

Pour la première fois, son petit-fils Nicolas Pagnol ouvre les archives privées de la famille : photographies, documents inédits, manuscrits et correspondances. Il fait revivre de grands moments du cinéma français et raconte avec tendresse l’histoire exceptionnelle de son grand-père, dont la vie privée fut jalonnée de joies mais aussi de drames. Marcel Pagnol l’écrivain, le cinéaste, le producteur, qui fut président du Festival de Cannes, fut aussi un chercheur solitaire passionné par les sciences et les inventions d’objets insolites.

Dans Marcel Pagnol, l’album d’une vie, Nicolas Pagnol nous livre, avec plus de quatre cents photographies, le parcours d’une personnalité hors du commun.

Lire la suite

 

Quatrième de couverture :

Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.
Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.
Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Lire la suite

Quatrième de couverture :

Pour se défendre dans un procès qu’il s’intente à lui-même, l’auteur fait défiler au galop un passé évanoui. Il va de l’âge d’or d’un classicisme qui règne sur l’Europe à l’effondrement de ce “monde d’hier” si cher à Stefan Zweig. De Colbert, Fouquet, Bossuet ou Racine à François Mitterrand, Raymond Aron, Paul Morand et Aragon.
Mais les charmes d’une vie et les tourbillons de l’histoire ne suffisent pas à l’accusé :
“Vous n’imaginiez tout de même pas que j’allais me contenter de vous débiter des souvenirs d’enfance et de jeunesse? Je ne me mets pas très haut, mais je ne suis pas tombé assez bas pour vous livrer ce qu’on appelle des Mémoires.”
Les aventures d’un écrivain qui a aimé le bonheur et le plaisir en dépit de tant de malheurs cèdent peu à peu la place à un regard plus grave sur le drame qui ne cesse jamais de se jouer entre le temps et l’éternité, et qui nous emportera.

Lire la suite